Une œuvre humaine, violente et stylisée

Avis sur Watchmen : Les Gardiens

Avatar François_G_
Critique publiée par le

Voilà un film que je voulais critiquer depuis longtemps : Watchmen-Les Gardiens. Un chef d'œuvre du 7e Art et l'un de mes films préférés. Watchmen est tout d'abord une série de comics créée par Alan Moore, Dave Gibbons et John Higgins. A eux trois, ils créèrent aux alentours des années 85 un univers baroque, sombre, violent et stylisé. Sans doute l'une des meilleures séries de comics pour l'instant. Plusieurs années après, quand le projet d'une adaptation cinématographique fut lancée, deux réalisateurs voulurent la réaliser : Terry Gilliam en 1991 et Paul Greengrass en 2005 mais il furent abandonnés du projet. Mais en 2007, Zack Snyder, réalisateur de 300, Sucker Punch, Dawn of the Dead, Le Royaume de Ga'hool et Man of Steel, le réalisa. Lequel aurait été le meilleur ? Celui de l'ami Zack ou celui de Terry Gilliam ? Quoiqu'il en soit, ce Watchmen est une pure réussite. Un chef d'œuvre du genre et sans aucun doute l'un des meilleurs films du réalisateur. Livrer une fidèle adaptation d'un comic-book tout en le rendant un peu "personnel" n'est pas un pari facile à gagner.
En effet, le réalisateur a réalisé un film de super-héros à sa sauce tout en restant parfaitement fidèle à l'œuvre originale.

La mise en scène, très esthétique nous plonge dans ce film de super-héros sombre, froid et doté d'une extrême violence, omniprésente. De nombreux ralentis viennent d'ailleurs la sublimer grâce à l'extraordinaire réalisation de Z. Snyder et aux excellents effets-spéciaux. Les plans séquences, les travellings, les plans fixes, les contre-plongées, sont d'une beauté remarquable. La magnifique photographie aux teintes noires, bleues ou grises ajoute au film un charme sans pareil. Jouant sur les contrastes et misant sur une esthétique poussée jusqu'à l'extrême, Watchmen est une claque visuelle sans nom.

Une claque certes visuelle mais aussi auditive ! La bande originale du film, très bien orchestrée par Tyler Bates, reprend aussi des musiques de Philip Glass mais aussi de Bob Dylan. Des musiques qui resteront ancrées dans la mémoire de ceux qui auront vu le film. Une parfaite symbiose entre les scènes de ce long-métrage et la bande originale est créée grâce à un montage efficace, une réalisation sublime, des excellents effets-spéciaux et une histoire poignante, prenante et intéressante.

Le scénario écrit par David Hayter et Alex Tse est d'une grande force et extrêmement bien géré malgré une fin un peu trop expéditive à mon goût. Watchmen a cependant un message philosophique à l’égard du monde. En effet, cette œuvre est une critique du rêve Américain et nous montre un monde où les hommes se déchirent mutuellement. Une uchronie visuelle qui voue le monde à une seule et une même fin. Les auteurs ont même réussis à éviter certains clichés du genre dans ce polar graphique. Passionnante, sombre, noire, hallucinante, tels sont les adjectifs que j'emploie pour décrire cette histoire se déroulant dans les années 80 avec pour président Richard Nixon, réélu grâce au Dr Manhattan le temps du film. Une époque parfaite pour une histoire comme celle-ci d'ailleurs. Différentes idées très intéressantes et originales sont d’ailleurs très bien exploitées : la guerre du Vietnam ou encore l’assassinat de Kennedy. L'univers créé est d'une grande finesse scénaristique et exploite brillamment les multiples thèmes abordés. Des thèmes d'ailleurs chers à Zack car, toujours au centre de ses films. Par exemple, le choix ou la liberté sont deux thèmes récurrents dans ses long-métrages même si certains sont assez "minimalistes". Les protagonistes de cette "aventure" sont confrontés à des dilemmes moraux qui changeront leur psychologie au cours de l'histoire. Je me référencie en particulier à la fin film ainsi qu'au personnage de Rorschach vu les épreuves qu'il a affronté dans sa vie. Un personnage beaucoup plus torturé que les autres personnages. Tous des personnages très bien écrits, bien exploités, complexes et attachants.

La distribution est incroyable et nous livre d'excellentes performances d'acteurs. Patrick Wilson (The Conjuring) incarne le Hibou avec crédibilité et aisance ; Jackie Hearle Haley (*RoboCop") interprète Walter Kovacs/Rorschach avec rage et férocité ; Malin Akerman (Rock Forever) incarne le Spectre Soyeux avec sensualité ; Matthew Goode (The Imitation Game) joue Ozymandias avec classe et habileté ; Jeffrey Dean Morgan (Possédée) est très convaincant en Comédien puis Billy Crudup (Blood Ties), alias Dr Manhattan, est énorme dans son rôle. Carla Gugino, Matt Frewer et Stephen McHattie sont eux aussi très crédibles dans leurs prestations d'acteurs mais ne sont très présents à l'écran. Les dialogues, percutants à de nombreux moments, ajoutent une crédibilité à cette œuvre inter-temporelle et nous montrent les conséquences des actes des super-héros à l'échelle nationale voir mondiale. Certaines répliques, très recherchées, sont mêmes devenues cultes au fil du temps, à l'instar des précédents films du jeune réalisateur (This is Sparta !! pour le péplum bodybuildé 300 par exemple). Mais ce ne sont pas que des cris poussés par des hommes montrant leur virilité dans les films de Snyder. La plupart sont des phrases philosophiques parfois burlesques mais tout autant efficaces.

Je ne peux au final que vous recommander ce film certes très violent mais aussi très esthétique et très graphique réalisé par l'ami Zack. Sans doute l'un des meilleurs films de super-héros que vous pourrez voir avec The Dark Knight de Christopher Nolan et Kick-Ass de Matthew Vaughn.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 853 fois
21 apprécient

François_G_ a ajouté ce film à 29 listes Watchmen : Les Gardiens

Autres actions de François_G_ Watchmen : Les Gardiens