La tribu a voté : CRAMEZ CETTE DAUBE !

Avis sur Welcome to the Jungle

Avatar Aqualudo
Critique publiée par le

Cher lecteur, chère lectrice, je préfère être très clair ; ce qui suit renvoie au massacre. Ce sera court et intense.

Ce film est une pure daube. Et encore, ce n'est pas sympa pour les sangliers.

Titillé par une bande-annonce rétrospectivement géniale au regard de ce qu'elle a réussi à me vendre, je me suis laissé emporté par l'enthousiasme de voir JCVD en héros d'une comédie pleine de second degré et d'autodérision. Dire que je suis tombé de haut est un doux euphémisme.

Le démarrage dans une boite de PQ avait de quoi m'inquiéter ; heureusement après 5 minutes d'attente, JCVD arrivait enfin. Le show était en marche autour de commando à la retraite chargé de mettre en place des stages de cohésion dans une jungle proche de Koh-Lanta. Oui lecteur, ce genre de pitch peut tout à fait me convenir ; ceci doit souligner que je suis tout de même potentiellement disposé à être bon public et donc pas enclin à napalmer la moindre comédie à deux balles pour défendre mon statut de "un intello ça aime les films chiants et pisse sur les films populaires".

Décollage, blagues foireuses, début de stage et ... JCVD disparait. Un quart d'heure s'est écoulé et le seul intérêt du film est vaporisé par une attaque de tigre numérique. Nichon, je bande, cul, pouffiasse, suce ma queue, ouh il m'a regardé et je suis toute mouillée, moi vouloir gober ton téton. Je rebande. Grosse bite donc je suis le boss d'une secte vaguement inspirée d'Apocalypse Now.

Apocalypse, le bon mot ; la révélation est en effet terrible. JCVD revient plus idiot que jamais, les dialogues pitoyables s'amoncèlent sur la gigantesque bouse en formation autour de laquelle gravitent toujours plus de mouches. Les situations débiles s'enchainent à un rythme de plus en plus soutenu, le Belge Aware est de plus en plus pathétique. L'heure et quart qui reste est un calvaire que je m'inflige pour avoir osé tenté la chose. Le pire, c'est que ce n'est même pas drôle. Même après deux apéros ça ne passe pas.

Niais, vulgaire, pathétique, cette Jungle donne envie de se convertir au réchauffement climatique intensif pour que règne un désert sans fin, sans verdure, sans humain capable de dépenser du fric pour produire ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 446 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Aqualudo a ajouté ce film à 2 listes Welcome to the Jungle

Autres actions de Aqualudo Welcome to the Jungle