Avis sur

When We First Met par Asoliloque

Avatar Asoliloque
Critique publiée par le

La première partie fait présager du pire, à se farcir les chouineries autour de la friendzone et les manipulations dignes d'un PUA, mais heureusement, la dernière demi-heure relève joliment l'ensemble et vise plutôt à contredire le discours initial. Shelley Hennig est formidable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 166 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Asoliloque When We First Met