Avis sur

Whiplash par Jeanne R.

Avatar Jeanne R.
Critique publiée par le

Beaucoup de trouvailles de réalisation : je pourrais décrire pendant des pages et des pages cette fabuleuse séquence finale. Chazelle parvient à décrire cinématographiquement ce qu'est la musique, la musique vécue physiquement et violemment interprétée ; la musique qui nous possède et nous surpasse.

Cependant, et gros, gros point négatif, je me suis sentie, en tant que femme, en tant que femme qui aime le jazz, carrément exclue du délire, voire insultée. Alors OK, Fletcher, on l'a compris, et un personnage politiquement super incorrect, violent et parfois injuste ; mais pourquoi dans ce cas ne pas introduire des personnages féminins qui sont autre chose que des 'objets' disponibles selon le bon vouloir des personnages ? il y a deux persos féminins : une musicienne que l'on désigne direct comme 'étant là uniquement parce qu'elle est mignonne' et puis on ne voit plus une seule musicienne ; et la jeune fille qu'Andrew repousse parce qu'elle sera un frein à son ambition. Pas terrible.

Plus généralement, le film est incroyablement jouissif (comme le vante l'affiche) et ne perd jamais en rythme ou en égalité. Une bande son parfaite, évidemment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 417 fois
1 apprécie

Autres actions de Jeanne R. Whiplash