Affiche Whisky

Critiques de Whisky

Film de et (2004)

Un Kaurismäki uruguayen

Tous les jours, Jacobo Köller lève le rideau de fer de sa petite fabrique de chaussettes, allume la lumière, met les machines en marche, tente de réparer un store coincé depuis longtemps (toujours ?) en position fermée... Tous les jours, Marta, son employée, est là, avant l'ouverture, prépare un café, fume une cigarette, contrôle les deux autres salariées... et dit "à demain, si Dieu le veut"..... Lire la critique de Whisky

2 2
Avatar Mamzelle_Jeanne
8
Mamzelle_Jeanne ·

Critique de Whisky par Chinaski

Whisky est le genre de film que l'on recense généralement sous le terme de "comédie dramatique". Ici, le "comique" est savamment distillé sous forme de situations cocasses qui nous font esquisser un sourire tandis que le "drame" s'enrobe d'une subtile mélancolie. Un film tout en retenue donc, sans prétention, et pourtant plus que convaincant dans sa peinture des trois personnages dont il est... Lire la critique de Whisky

2
Avatar Chinaski
7
Chinaski ·

Critique de Whisky par Haplodocus

Après le cinéma Argentin je teste le cinéma Uruguayen .. C'est l'histoire d'un Patron d'usine a chaussette (une petite, artisanale et rurale a souhait, celle que lui a légué son papa...) qui reçoit la visite de son frère qui est dans la même branche que lui mais qui a réussit a s'adapter et faire prospérer son entreprise. Pour l'impressionné un minimum il demande a sa bonne vieille secrétaire... Lire l'avis à propos de Whisky

Avatar Haplodocus
6
Haplodocus ·

Critique de Whisky par ALIQUIS

La première partie est géniale. Complètement absurde, inédite, d'une inventivité, d'un humour et d'un désespoir immense. Imaginez situer une histoire dans une usine de chaussettes est complètement loufoque mais absolument brillant. Malheureusement le film se délite un petit peu et devient de moins en moins convaincant. Lire la critique de Whisky

Avatar ALIQUIS
7
ALIQUIS ·

Formidable neurasthénie

Ouikiiii ! Qu'on se le dise, c'est un film pour neurasthénique, dont la profonde dépression ne pourra que vous faire hurler de rire. Et en même temps, qu'elle finesse dans la perception des rapports humains, de la solitude et de l'égoïsme. On finit par voir qu'il reste encore un peu d'humanité dans ces robots asociaux que nous sommes tous. Lire l'avis à propos de Whisky

1
Avatar hubertguillaud
10
hubertguillaud ·