Carpe diem.

Avis sur Will Hunting

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Parfois, on est jamais mieux servit que par soi-même. C'est ce qu'ont du se dire Matt Damon et Ben Affleck, amis d'enfance cantonnés aux seconds rôles qui décident de prendre leur destin en main en écrivant ce film.

La suite on la connait, digne d'un conte de fée comme Hollywood aime en créer de temps en temps.

Ancré dans les quartiers prolétaires de Boston, ville dans laquelle Afleck et Damon ont grandis, "Will Hunting", dont la mise en scène échoue à Gus Van Sant, ici en mode grand public, raconte le chemin de croix d'un jeune surdoué en révolte contre tout et tout le monde, et surtout envers lui-même.

A travers ce portrait touchant, Affleck et Damon, en plus de donner un vrai visage à l'Amérique moyenne, celle des working class heroes, encouragent le spectateur à prendre son existence en main, à ne pas se cacher derrière la peur de l'inconnu ou une sorte d'auto-apitoiement, notre avenir n'étant pas forcément conditionné par nos origines sociales ou ethniques, mais bel et bien par notre propre volonté.

Bénéficiant d'une interprétation impeccable, dominée par un Robin Williams transfiguré, "Will Hunting" est un bel exemple de cinéma populaire intelligent et attachant, et surtout la preuve que l'on peut atteindre les sommets si l'on se donne la peine de réussir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1877 fois
53 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gand-Alf a ajouté ce film à 4 listes Will Hunting

Autres actions de Gand-Alf Will Hunting