👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un Anthony Mann avec James Stewart, rien de plus classique. Sauf que le personnage principal est une winchester 73. Carabine à 15 coups, surnommée "the gun that won the west », elle attire à elle tous les personnages emblématiques de l'Ouest.

Le méchant lâche (Dan Duryea avec sa sale tronche), le chef indien (Rock Hudson torse nu, non on ne rit pas, enfin si on rit justement), le jeune troufion des tuniques bleues (Tony Curtis à peine sorti de la puberté), le shérif bonhomme (Wyatt Earp en personne), le héros mannien (James Stewart donc), forcément solitaire, et la jeune femme (mauvaise pioche, c'est la disgracieuse Shelley Winters) promise à ce dernier. Gettysburg, Custer, Buffalo Bill sont cités aussi, c'est toujours ça que les Sioux n'auront pas.

Un duel final à la carabine (ben ouais forcément les 6 coups, c'est pour les pieds tendres si vous aviez pas encore compris), ça siffle dans tous les coins, une véritable symphonie (ça fait un Mahler comme on disait en Autriche à la même époque).
Du condensé de western, pas de gras, rien à enlever (encore que ça manque de fayots). Bref, un film que Marius devrait voir.
Pruneau
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top 20 westerns, Westerns d'Indiens, Westerns de hors-la-loi, Westerns de héros solitaires et Top 10 Universal

il y a 11 ans

48 j'aime

14 commentaires

Winchester 73
Pruneau
9

C'est bath Mann

Un Anthony Mann avec James Stewart, rien de plus classique. Sauf que le personnage principal est une winchester 73. Carabine à 15 coups, surnommée "the gun that won the west », elle attire à elle...

Lire la critique

il y a 11 ans

48 j'aime

14

Winchester 73
Sergent_Pepper
8

Drop gun

Winchester 73 marque le premier chapitre d’une collaboration fructueuse entre Anthony Mann et James Stewart : le comédien sera l’un des plus brillants interprètes du cinéaste, à même de restituer la...

Lire la critique

il y a 4 ans

31 j'aime

8

Winchester 73
starlord09
9

KO Choral

Lorsque deux silhouettes à cheval filmées dans un superbe noir et blanc parcourent un terrain en relief lors d'un générique introductif dépourvu d'une chanson salvatrice, il apparaît comme une...

Lire la critique

il y a 9 mois

27 j'aime

10

Django Unchained
Pruneau
5

Amour chaînes

En se concentrant purement sur une exégèse westernienne du film, on va dire qu'il y a trois inspirations différentes. La première se place dans la tradition assez classique du western. On est au...

Lire la critique

il y a 9 ans

69 j'aime

7

Winchester 73
Pruneau
9

C'est bath Mann

Un Anthony Mann avec James Stewart, rien de plus classique. Sauf que le personnage principal est une winchester 73. Carabine à 15 coups, surnommée "the gun that won the west », elle attire à elle...

Lire la critique

il y a 11 ans

48 j'aime

14

Au service secret de Sa Majesté
Pruneau
8

Lord of the Rigg

Seul James Bond avec une histoire d'amour, seul James Bond sans happy end, seul James Bond avec George Lazenby. Les scènes de début et de fin, passages obligés du genre, sont les plus belles de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

47 j'aime

58