Ce film n'a pas été sponsorisé par l'office du tourisme du Missouri

Avis sur Winter's Bone

Avatar wasabi
Critique publiée par le

Il n'y a pas vraiment d'histoire, elle tient en trois lignes, c'est très noir et amha juste là pour dépeindre une certaine amérique qu'on se complaît de plus en plus à exhiber dans les films. J'en veux pour preuve les films / séries des dix dernières années comme Joe, Mud, Shameless, Breaking Bad, les différentes séries de semi-réalité sur les clodos d'Alaska ou les bouseux du texas, Precious, The secret....
C'est vraiment du voyeurisme gratuit, on se demande si sa seule fonction n'est pas de calmer les américains déclassés en leur disant qu'il y a pire à côté.
Le jeu de Lawrence n'a rien de terrible elle est surcotée comme d'habitude, il n'y a que dans Joy où je lui ai trouvé un certain talent, Winter's bone, Happiness Therapy et Americain Bluff à chaque fois je l'ai trouvée pas terrible pourtant elle a été nominée aux oscars pour ces 4 films et l'a même gagné pour un.

Contrairement à un truc équivalent qui serait filmé en France, ici il n'y a pas de compassion pour les adultes, on voit bien que la misère dans laquelle ils vivent n'est pas liée à une pauvreté imposée, mais la résultante de choix. Les gens ont des terres, se droguent, possèdent du matériel cher (un cheval à monter et un trampoline géant, j'ai du mal à penser que ces enfants aient vécu dans le dénuement matériel mais plutôt qu'il y a eu un revers de fortune avec le père producteur de meth qui s'est fait pincer puis a donné ses potes), ont des véhicules qui consomment beaucoup trop, des maisons mal isolées, et beaucoup d'armes à feu. Le voyeurisme de la réalisatrice veut nous montrer son fantasme de cul terreux consanguins producteurs et consommateurs de meth.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 90 fois
Aucun vote pour le moment

wasabi a ajouté ce film à 1 liste Winter's Bone

Autres actions de wasabi Winter's Bone