Un grand film américain... très loin d'Hollywood

Avis sur Winter's Bone

Avatar rob1
Critique publiée par le

L'Amérique de ce film n'est pas celle des clichés d'Hollywood. Il ne s'agit ni d'un western, ni d'une histoire de gangsters. Une précédente critique porte un titre justissime: "L'Amérique des paumés", dans les divers sens du terme.
Au début, il faut un peu forcer son intérêt, car les premières séquences sont aux antipodes de la distraction. Taillé dans l'humain à grands coups de réalisme, "Winter's bone" doit beaucoup à son actrice principale. Canon dans d'autres films, Jennifer Lauwrence incarne ici une fille de 17 ans ni belle ni moche, avec dans ses jeans une paire mieux accrochée que chez bien des mecs, et qui, à la fin de l'histoire contée, affrontera "prête à tout" une épreuve terrible, atroce, inhumaine. Aucune violence n'est jamais montrée par l'image; pourtant, Dieu que ce film est dur. Dur et cependant attachant comme, parfois ou souvent, sait l'être la condition humaine.
Bon sang, quelle vie dans ce personnage ! A la fin du film, vous vous apercevez que cette grande fille sans artifices, vous la connaissez depuis toujours... comme si elle avait été la vôtre jusqu'à ce qu'arrive ce qui est advenu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
1 apprécie

Autres actions de rob1 Winter's Bone