A voir où ne pas voir

Avis sur Woman

Avatar Satsuki Lullaby
Critique publiée par le

J'écris cette critique à 3h du matin, plus de 2h après avoir vu le film en avant première avec les réalisateurs.(encore marquée)
Le film est beau, cela va sans dire, l'esthétique est soignée, la diversité est là, on a l'impression d'avoir un superbe gâteaux du chemin de vie de centaines de femmes dont on a qu'une seule part.... C'est bien le soucis, on aurait souhaité en voir plus quitte à regarder la 1er version finale du film de 8h tant il est frustrant de ne pas pouvoir connaître davantage les récits de vies de toutes ses femmes au regard et à la détermination saisissante...

Ce qui est gênant dans ce film est le parti pris êxtrement engagée, en particulier d'Anastasia qui a clairement cherché à donner un "me too" vague à travers les témoignages de toutes ses femmes violés, battues, excisées, vendus comme esclaves, brûlés à l'acide et j'en passe... Ce qui est fatiguant et éreintant dans ce film et que l'on retrouve dans de nombreux médias désormais, c'est que les femmes ne sont représentées que par leurs statuts de "Victimes".. La part belle est faite dans le choix de leurs discours à toutes les agressions et toutes les violences que subissent leurs corps de femmes... On en sait plus sur les violences faites aux femmes que ce que sont ses femmes au finals au quotidien, qui sont elles, comment elles ont survécues ou se sont reconstruites... C'est tellement présent dans le film qu'on a l'impression qu'il n'y a que ces idées de femmes qui subissent la violence qui persistent tout au long du film, que ce soit la jeune fille de 18 ans marié à un homme de 52 et menacée de mort par sa famille si elle ne couche pas avec lui, ou la femme qui subit du trafic d'esclave sexuelles l après avoir été violée par son grand père... Etc.. Etc..

Les réalisateurs assument ce choix de faire la part belle aux violences et aux témoignages mais il y en a tellement sur un film de 2h, que cela en devient étouffant...
Devons nous réellement réduire les femmes uniquement à leurs discours en tant que victimes ? Ne sont-elles pas plus ?
J'ai trouvée cette aspect puant dans le film et Toxique tant ils insistent trop sur les détails des agressions..

Autre bémol, il n'y a aucun témoignage de femme entrepreneur que ce soit dans les pays occidentaux, ou comme ceux d'Asie ou d'orient,ou Américain, la place des femmes en tant que leader en politique est à peine évoquée. Les femmes ne construisent elle donc rien pour eux ? Pourtant c'est le cas et elles existent !

Pour un film qui se veut représentatif de la genre féminine au niveau mondial. C'est complètement ratée... On ne peut résumé les vies de 2000 femmes en 2h surtout en ne choisissant qu'un point de vue aussi fermé...

Car même si le film explore d'autres thématiques assez bien, encore que survolés comme la maternité, la beauté ou la sexualité... On n'obtient pas une vision réaliste et globale.

Il n'est pas représenté la manière dont les femmes peuvent être heureuses, réussir leurs vies professionnellement en ayant carrière et enfant, en ayant le choix d'avoir des enfants ou non, d'exprimer leurs libertés de vie et de montrer qu'être une femme dans le monde dans lequel nous vivons ne se résume pas qu'à de la souffrance... Il n'est que très peu évoquée la possibilité pour les femmes d'aimer les hommes et de savoir vivre avec eux, d'aimer et de se construire une vie ensemble.
Car c'est également le problème derrière cette idée d'universalité exprimé dans le film, ils existent des inégalités entre ses femmes selon le pays où elles se trouvent, tout cela est éclipsé afin de donner cette illusion de sororité féminine... Mais ne nous leurrons pas. Ils s'agit bien d'un film d'occidentaux fait pour un publique majoritairement occidental même s'il souhaite être le porte parole de toutes. .. Il est triste de voir que l'accès à l'ensemble des témoignages des femmes ne sera qu'en accès limité.. Les témoignages étant eux même plus intéressant que le film lui même...

Petit anedocte durant l'avant première : même les deux réalisateurs n'arrivaient pas à s'entendre sur le sens qu'ils ont réellement chercher à construire à travers ce film, tant ils étaient submergée par cette expérience et ces rencontres...

Un film plutôt beau mais frustrant et qui nous laisse sur notre faim, à voir pour les fans de me too..

Mais surtout regardez les ITW si elles sortiront un jours, elles seront bien plus humaines et intéressantes que ce montage sectaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1536 fois
11 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Satsuki Lullaby Woman