Avis sur

Woody Allen : A Documentary par Al_

Avatar Al_
Critique publiée par le

Peut-on parler de Woody Allen sans aborder New York ou le jazz ? Oui c'est possible, demandez à Robert Weide.

Il nous propose un film roboratif construit chronologiquement et sans vision de l'œuvre ou de la vie de Woody Allen. Chaque film est évoqué l'un après l'autre (on est content malgré tout qu'il en saute quelques uns même si on peut regretter l'absence de certains titres) avec un extrait accompagné d'une petite anecdote et de témoignages à l'intérêt inégal.

Passé le début qui évoque le lancement de sa carrière d'humoriste et qui propose des images assez rares et drôles, le film s'enferme dans sa mécanique laborieuse en dépit des multiples possibilités offertes par le sujet et des intervenants de choix : hormis Mia Farrow, ils sont presque tous là. Le comble est tout de même d'interviewer Martin Scorsese pour lui faire dire des banalités et ne pas évoquer la place que tient New York dans leur œuvre (pour mémoire ils ont tous les deux participé à New York stories) et leur vision au fil des ans de cette ville en tant que personnage récurrent de leur filmographie. Pour le jazz, qui tient une place une place prépondérante dans sa vie et dans ses films, Weide évoque juste qu'il joue depuis des années de la clarinette.

Le processus créatif est plutôt survolé, ses films sont surtout considérés sous un angle très hollywoodien de succès/échec commercial, le virage européen n'est pas expliqué, la réalisation est antédiluvienne... J'arrête, la liste est trop longue à dresser.

Un film particulièrement ennuyeux qui ne rend pas hommage à l'œuvre de Woody Allen.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 379 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Al_ Woody Allen : A Documentary