Affiche Workingirls : la grande évasion

Critiques de Workingirls : la grande évasion

Téléfilm de (2014)

Critique de Workingirls : la grande évasion par Patrick Fillinger

Après la saison 3 plutôt râtėe, les Workingirls renouent ici avec les personnalités des personnages qui ont fait le succès des premiers épisodes. Les classiques 12 minutes laissent place à un format long-métrage cohérent qui souffle un vent de renouveau hors des murs des locaux d'entreprise, tout en gardant l'absurdité parfois vulgaire dont la série a fait son fond de commerce. Lire la critique de Workingirls : la grande évasion

1
Avatar Patrick Fillinger
8
Patrick Fillinger ·