👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les films de Quentin Dupieux non pas de sens. Ils se veulent a-sens. Rubber se voulait un hommage au « no reason » filmique, à l’absence d’explication, de raison, de sens.
Pourtant ici, les croisements qui s’opèrent, les rencontres, créent un sens, un sens labyrinthique, fait de croisillons temporels, de haies générationnelles.
Le temps passe et nous dépasse, transforme et crée des personnages qui ne sont plus des personnages mais des masques de ce qu’ils sont, ont été et seront à jamais, à l’instant T du film.
C’est un film sur les films, sur la création de la temporalité filmique, et comment elle imprègne les personnages qui ne sont que des rôles, des noms, quelques lettres sur une feuille de scénario. Comment ce temps narratif, bouleversé par la perte de sens, par la confusion des personnages… rend confus le film, le spectateur, et l’acte même de filmer.
Ca n’a pas de sens, mais on le fait quand même.
Gourgandine
6
Écrit par

il y a 9 ans

2 j'aime

Wrong
Gothic
7
Wrong

Every dog has its day *

Plébiscité par un certain nombre de personnes autour de moi, dont un bâtard bourré que je ne nommerai pas dans un souci d'anonymat mais que je remercie quand même, Wrong nous narre les aventures de...

Lire la critique

il y a 8 ans

92 j'aime

24

Wrong
Strangeman57
7
Wrong

Critique de Wrong par Strangeman57

Un OVNI! Encore un! Je vais finir par avoir la preuve d'une vie extraterrestre: la filmographie de Dupieux commence à se faire cohérente tout en peaufinant son style. Comment reconnaît-on un OVNI...

Lire la critique

il y a 9 ans

54 j'aime

7

Wrong
VaultBoy
5
Wrong

Toujours plus loin dans le "no reason"... Wrong direction ?

Wrong est sympathique. Un film où un palmier se transforme mystérieusement en sapin est forcément sympathique. N'empêche, Quentin Dupieux est peut-être allé trop loin dans le "no reason". Les gags...

Lire la critique

il y a 9 ans

29 j'aime

10

Good Morning England
Gourgandine
4

Critique de Good Morning England par Gourgandine

Oui, c'est vrai, la Bo est formidable choisie, formidablement adaptée à chaque séquence. Oui, on ne peut faire un bon film sans une bonne BO. Et celle-ci est formidable. Simple, efficace, accessible...

Lire la critique

il y a 11 ans

33 j'aime

4

Le Prophète
Gourgandine
9
Le Prophète

Critique de Le Prophète par Gourgandine

Un petit bouquin qui se faisait tout discret dans ma bibliothèque, et que je saisi négligemment, dans l'idée de le reposer tout de suite après lecture de la quatrième de couverture. Et puis, le nom...

Lire la critique

il y a 11 ans

29 j'aime

2

Quartier lointain
Gourgandine
10

Critique de Quartier lointain par Gourgandine

Genialissime. Le mangaka au style le plus européen qui soit nous sert ici un chef d'oeuvre, émouvant, fin, juste, délicat, subtil. Des dessins sobres et efficaces, un scénario poignant et pesé au...

Lire la critique

il y a 11 ans

24 j'aime

4