👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je n'arrivais pas à savoir si Dupieux était passé à côté de son film.
Alors j'ai longtemps réfléchis, quitte à ne pas dormir et quitte à t'aimer.
C'est que je n'ai quasiment pas dormi de la nuit pour cela.
Au final, les aventuriers de la tribu de Dana ont décidé d'éliminer Wrong. Et leur sentence est irrévocable.
Oui, Dupieux est tombé de son lit (grosse blague).

Acceptons le précepte de base de ce film, à savoir un monde loufoque où il pleut dans les bureaux, où après 7h59 ne vient pas 8h mais 7h60, où la télépathie fonctionne et permet de communiquer, et où tout un tas de choses étranges se passent, comme un palmier se transformant en sapin, sans choquer personne. Un seul homme semble ne pas trop comprendre ce monde : Dolph, héros humain à nom de chien.

Le problème, c'est que Dupieux n'a aucune maîtrise de son monde. Celui-ci ne respecte pas ces règles qu'il a lui-même édictées, et en fini par jouer avec le temps à la fin sans que cela n'ait aucun sens ni aucune utilité. Car oui, le vrai problème de ce film est dans sa résolution, dans ses 10 dernières minutes qui rendent l'histoire inintéressante. Pire : il laisse des indices tout le long du film, comme ce 7h60 qui apparaît trop souvent pour n'être qu'un simple gag (et qui pourtant l'est...) ou comme le comportement du héros qui laisse penser qu'il n'appartient pas à ce monde loufoque. Malheureusement il ne fait rien de ces indices et nous sert une fin sans intérêt et non-maîtrisée. Dommage car le potentiel est là, dans de bonnes situations, des personnages intéressants et de belles couleurs. Mais le monde où évoluent les personnages est instable et le scénario faiblard.

Oui, Dupieux est un escroc.
EdouardWDebbie
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les films les plus obscurs et Les plus belles claques esthétiques

il y a 7 ans

3 j'aime

Wrong
Gothic
7
Wrong

Every dog has its day *

Plébiscité par un certain nombre de personnes autour de moi, dont un bâtard bourré que je ne nommerai pas dans un souci d'anonymat mais que je remercie quand même, Wrong nous narre les aventures de...

Lire la critique

il y a 8 ans

92 j'aime

24

Wrong
Strangeman57
7
Wrong

Critique de Wrong par Strangeman57

Un OVNI! Encore un! Je vais finir par avoir la preuve d'une vie extraterrestre: la filmographie de Dupieux commence à se faire cohérente tout en peaufinant son style. Comment reconnaît-on un OVNI...

Lire la critique

il y a 9 ans

54 j'aime

7

Wrong
VaultBoy
5
Wrong

Toujours plus loin dans le "no reason"... Wrong direction ?

Wrong est sympathique. Un film où un palmier se transforme mystérieusement en sapin est forcément sympathique. N'empêche, Quentin Dupieux est peut-être allé trop loin dans le "no reason". Les gags...

Lire la critique

il y a 9 ans

29 j'aime

10

Only Lovers Left Alive
EdouardWDebbie
10

Et ils acceptèrent de s'ennuyer

Quelle merveille, ce film de vampire qui n'en est pas un ! Un prétexte, voilà tout ce que sont ces créatures. Un prétexte pour parler du sujet que Jim Jarmush a toujours traité avec brio : l'ennui...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

La Vie et rien d'autre
EdouardWDebbie
10

Les tués de la Grand Guerre ne se sont pas arrêtés de mourir le 11 Novembre 1918

Je ne connaissais pas Tavernier sans Aurenche avant de lancer "La Vie et rien d'autre". Je découvrais alors Tavernier et Cosmos, avec Noiret tout de même, histoire d'avoir quelques repères. A son...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Apocalypse Now
EdouardWDebbie
10

Apocalypse Now

"Apocalypse Now"... On pense ce titre fait pour chaque scène. Et à chaque scène suivante, on remarque que l'on s'est trompé, que l'apocalypse n'était pas encore arrivé au moment où on l'a pensé, mais...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

1