(LISIBLE SANS SPOILERS) Ils le disent eux-mêmes : le troisième est toujours le plus mauvais.

Avis sur X-Men : Apocalypse

Avatar Bunzer
Critique publiée par le

Deux épisodes "reboot" exceptionnels, deux aventures rondement menées, des choix scénaristiques qui permettent de combler les errances des autres réalisateurs ... Tout réussissait aux X-Men depuis "Le Commencement". Il fallait bien que ce bonheur idyllique prenne fin, non ?

Cet épisode décide de commencer directement en introduisant son plus gros point faible, son talon d'Achille mais étendu à toute la jambe : Apocalypse. Ce grand méchant aurait pu être intéressant, mais outre son costume complètement dégueulasse (il a volé les bottines de Sora dans Kingdom Hearts ?), ce personnage a deux écueils majeurs.

Premièrement, le background du personnage n'est jamais qu'effleuré. Moi je trouve ça génial la relation qu'il entretien avec tous les mutants. J'apprécie qu'il ne soit pas un méchant qui veut juste détruire le monde dans sa propre pensée. Mais au final, ils essayent d'introduire une telle chiée de personnages, que c'est à peine si l'on voit Apocalypse. C'est bien simple, tout son background est suggéré, ce qui rend le truc décousu et assez désagréable à regarder. Il aurait limite fallu un film entier sur lui avant celui-ci.

Deuxièmement, ce personnage a une putain de fonction boîte à outils. Ses pouvoirs ne sont jamais contextualisés, du coup, quand nécessaire, il sort le pouvoir adéquat pour régler la situation. C'est terriblement décevant de voir le réalisateur tomber dans de tels écueils qu'il arrive pourtant à éviter dans les deux opus précédents ! Et au final, on nous vend un personnage aux capacités illimitées, et le combat final

se résume à un type qui met un bouclier en attendant de se faire latter bien comme il faut ...

Mais ce n'est pas tout. Après avoir eu "Days of Future Past" qui remettait les compteurs à zéro, il est normal de se retrouver avec un film qui reprend tout depuis le début et qui doit tout introduire. Il s'agit donc bien ici d'un épisode 1, ce qu'il faut savoir avant de franchir la porte du cinéma. Mais comme déjà évoqué précédemment, le réalisateur a voulu brûler les étapes, et tente de tout réintroduire en deux heures de temps.

Que ce soit les expérimentations sur Wolverine, Phoenix, Striker, ... tout ce qui se passe dans les trois anciens films est quasiment déjà là, ce qui donne un résultat bourratif et mal construit.

Du coup, rien n'est vraiment approfondi, tout semble tomber du ciel, et la construction des personnages si importante dans les opus précédents peine à suivre, puisqu'ils doivent évoluer et changer de mentalité sur trois scènes à tout casser. Dédicasse à Angel quand même, le personnage le plus random du monde.

Mention spéciale à Magnéto également, qui nous ressort la même ligne de scénario que dans les deux autres volets, mais en version rapide, ce qui donne un résultat assez désagréable où le perso semble changer de camp comme de petite culotte.

Au final, à vouloir trop en faire, ben ... on en fait trop. Je comprends tout à fait la frustration du réalisateur, qui ne voulait pas perdre du temps à re-raconter la même chose que dans les "vieux" films, mais du coup, j'ai cet horrible sentiment que tout ce film aurait pu être terriblement mieux raconté, et que malheureusement c'est trop tard pour ce versant de l'histoire. A moins qu'ils ne refassent un reboot dans 10 ans ? Quoi qu'il en soit, le plus lésé dans l'histoire, ça reste quand même Apocalypse, qui, lui, était censé être du sang neuf, mais qui n'a pas la possibilité de vraiment se raconter dans ce fouillis de personnages.

Et quand on a ce sentiment d'avoir assisté à quelque chose qui aurait pu aller tellement plus loin, ça reste la frustration qui l'emporte sur tout le reste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 226 fois
3 apprécient

Autres actions de Bunzer X-Men : Apocalypse