👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

( Critique garantie sans spoilers ! )

J'aurais pu titrer cette critique : " Plus un film à scénario, qu'un blockbuster", car autant être clair, les fans des Avengers, Spider-man & cie vont être largement surpris, voir déçu.

Les films de super-héros nous ont maintenant habitués à nous offrir des plaisirs d'enfants ( ou de grands enfants ), le plaisir de nous balader dans une ville de toile en toile tout juste derrière Spider-man, celui de voir Iron-Man revêtir son armure, ou d'admirer Captain America combattre des nazis à grands coups de bouclier etc.

Dans X-men Days Of Futur Past on est bien loin de tout ça et malgré les incroyables chorégraphies des quelques combats ayant lieu dans le futur, le film pourra sembler bien plat et peu "boom-boom" = explosions à tout va.

Étonnamment, nous avons le droit ici à un vrai film de SF et non une adaptation simpliste de diverses BDs ( que l'ont pourrait résumer à une bataille d'un gentil contre un méchant. )

Le scénario est la force, le moteur et la clé de voute de tout le film, il y a une vraie intrigue développée, cohérente, avec des petites révélations et des rebondissements. Ca rend l'ensemble très adulte, mature et "concret", j'ai envie de dire: ENFIN pour un film de super-héros ! ( Exceptions faite pour les adaptations cases par cases )

On se retrouve donc avec une sorte de film chorale ( film suivant divers personnages, avec leurs motivations et intrigues respectives, en parallèle ) qui prend le temps de poser toutes les pièces du puzzle lors de la première partie du film, avançant doucement mais surement tout prenant de l'ampleur... jusqu'à la moitié, avec la scène pivot, qui est juste énormissime ( traduction : la scène, tout en tension et en montage alterné ) m'a coupé le souffle et agrippé a mon siège) , à Paris, qui va relancer le film avec un nouveau statu quo dans une deuxième moitié beaucoup plus tendue.

Très peu de plans ou scènes impressionnantes ( ormis la fin ) et un rythme exponentiel, qui pourra paraitre lent et qui en surprendront plus d'un donc.
Par contre au niveau de la réalisation c'est excellente et de nombreux plans sont incroyables.



Pour rentré dans le vif de sujet, je tiens a précisé que le film est véritablement une suite de X-men First Class donc je recommande + que fortement de le regardé avant, tout comme je recommande de voir X-men 2 avant, ainsi que le site, lié au film, retraçant 25 moments historiques liés aux mutants.



Le film est le parfait mix entre first class et la trilogie originale dans le ton. On retrouve le côté historique très fort tiré du premier et le côté "drame humain et parfois intimiste" de la trilogie. De la même manière que les jeunes Xavier et Magneto font le pont entre leurs jeunes personnages dans First Class et leurs homologues futurs.

Au passage le côté uchronique rappelle fortement, et avec plaisir, Watchmen.



Quand aux acteurs, ils sont tous vraiment très très bons et portent les scènes à bout de bras. Bien sûr, par rapport aux autres adaptations super-héroïque comme Spider-man dans laquelleAndrew Garfield est un Peter Parker très proche de celui de la BD , idem pour les Avengers, ici les personnages sont toujours aussi différents de leurs modèles ( Par exemple Mystique et sa relation avec Xavier pour le plus flagrant ). En gros, ce n'est pas comme dans d'autres films dans lesquels on voyait les personnages de la BD sur grand écran, ici il faut réapprendre les personnages et leurs relations, ce qui détache toujours autant le film du matériau d'origine.

Comme je l'ai déja dis tout les acteurs sont bons, même Omar Sy qui à très peu de lignes de dialogue mais qui arrive à incarné un chef de rébellion en faisant preuve d'un charisme assez insoupçonné. Vif-Argent est, lui aussi, très éloigné de son personnage d'origine mais il est quand même intéressant et "fun". Trask ( joué par un des deux porte-étendard Trone de Fer ) est, quant à lui, parfait, il n'est pas mis en avant, n'est pas effrayant au premier abord mais ça passion, presque malsaine, pour les mutants et son aura suffisent pour en faire un excellent personnage. Pour les autres ils jouent toujours aussi bien leurs rôles que dans les autres films.

En fait s'il faut le comparer ce film à une autre saga super-héroique du grand écran, ça serait toujours avec les Batman de Nolan. Il y ce côté très réaliste, très cinématographique, très personnel du réalisateur ( déjà présent dans X-men 1 bien avant Batman Begins). J'avais d'ailleurs dit que The Dark Knight Rises était le mélange parfait entre l'univers de Nolan et celui des BD, et c'est exactement pareil pour DOFP ,l'alchimie est parfaite ! Cerise sur le gâteau : on retrouve ce sentiment d'urgence, cette tentative de survie, ce compte à rebours contre l'extinction des mutants qu'on avait déjà dans des histoires comme "Le retour du messie" ( en VO: Second Coming ) et ça fait vraiment plaisir.

Autre plaisir, ce film n'est pas un Wolverine-movie ! Et "malheureusement" ce n'est pas un X-men all stars non plus, dans le sens où seules Xavier, Magneto et Mystique sont au centre de l'intrigue (même les sentinelles ne sont pas si présentes que ça ). Mais ne boudons pas notre plaisir les autres X-men ont leurs moments de gloire ( surtout Vif Argent ) , hormis Havok, limité à un caméo aperçu dans le générique de ASM 2.

Au niveau des caméo/clins d’œils tout le monde aura son avis, en tout cas celui de la fin m'a fait applaudir de bon cœur ! ( Meilleur caméo dans un film , avec les "twins" de captain america 2 ). Je regrette quand-même l'absence du fameux mur ( avec la photo de tous les mutants morts ou capturés ) qui est le symbole de l'histoire de base.

Conclusion: X-men DOFP n'est pas parfait, l'univers futur et les mutants présents ne sont pas mis en avant par exemple . Mais il a un si bon scénario et il nous le livre avec tant de sincérités qu'on plonge dedans avec plaisir . En plus, des acteurs incroyables et une bonne dose d'émotion ( et d'humour, bien sur "obligatoire" dans tout blockbuster ) viennent renforcer le tout.
En bref une intrigue et des points forts assez costauds pour en faire un des meilleurs films de super-héros à ce jour !
AnEcila
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de super-héros, Les meilleurs films de 2014, Les meilleurs films Marvel et Les meilleurs films de la saga X-Men

il y a 8 ans

3 j'aime

X-Men : Days of Future Past
Hypérion
6

X-Men : Classe de rattrapage

Les histoires de voyage dans le temps, c'est toujours un peu le bordel scénaristique. Une histoire de voyage dans le temps adossé à un univers cinématographique étendu tel que celui de la franchise...

Lire la critique

il y a 8 ans

68 j'aime

13

X-Men : Days of Future Past
Before-Sunrise
7

"Je suis passé pour être présent dans ton futur"

Je dois admettre ma déception devant ce dernier opus consacré aux X-Men. Pourtant, la scène d’introduction, combat génial entre les X-Men du futur et les vilaines sentinelles, lance le film avec...

Lire la critique

il y a 8 ans

67 j'aime

24

X-Men : Days of Future Past
Vivienn
4

Case Départ

L'avantage de X-Men : Days of Future Past, c'est qu'il permet de se rendre compte à quel point X-Men : First Class était un excellent film. Rien qu'à l'annonce de cette suite, le retour de Bryan...

Lire la critique

il y a 8 ans

56 j'aime

Midnight Special
AnEcila
9

Le cinéma des frères Lumière + 120ans

"Midnight Special est la vision métaphorique de l'idée que nous devons faire confiance à nos enfants" Jeff Nichols via Philippe Rouyer ( ‏@philippe_rouyer ) Je crois que c'est une des seules...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

1

X-Men : Days of Future Past
AnEcila
8

"We need you to hope again"

( Critique garantie sans spoilers ! ) J'aurais pu titrer cette critique : " Plus un film à scénario, qu'un blockbuster", car autant être clair, les fans des Avengers, Spider-man & cie vont être...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Luther
AnEcila
10
Luther

" The night is darkest just before the dawn "/Plus qu'une critique, une lettre d'amour à cette série

( Garantie sans aucun spoiler ! ) John Luther aurait pu être prêtre. Un homme de rédemption calmant les plaies, sauvant les faibles et séparant le bien et le mal à l'aide de sa forte volonté. Mais...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime