Produit mutant hollywoodien qui sort un vieux script d'un tiroir et le file à un mec qui n'a pas les épaules pour le filmer en quelques mois chrono. Forcément, le résultat est brouillon comme un premier jet. Effets spéciaux mouaif, enjeux bof, teen-séquences nulles, seule le début en mode James Bond donne une impression d'implication. Et beaucoup de jolies filles et de mecs with blouson cuir pour avoir la classe 60's.
Ils espéraient surement remettre la série ciné sur les rails pour encore quelques suites, mon cul, c'est redoublement avec en prime deux heures de colle pour ces fucking trous scénaristiques de partout.
Kamui
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Summer Blockbuster 2011 et Un film avec des origines de merde

Le 30 mai 2011

26 j'aime

13 commentaires

X-Men : Le Commencement
real_folk_blues
3

X men : Le comment se manquer en beauté (recette)

1. Faites monter la sauce genre ça va envoyer du pâté parce que les deux précédents c'était de la merde. 2. Mélangez avec de l'égo de Brian Singer le temps de dire la phrase: "les deux précédents...

Lire la critique

il y a 11 ans

55 j'aime

32

X-Men : Le Commencement
Sergent_Pepper
7

Retro sixties on the sunset trip

Hollywood n’est jamais à cours d’inspiration quand il s’agit de réactiver une franchise juteuse. Cinq ans après la conclusion calamiteuse de la première trilogie, on demande au petit jeune qui monte,...

Lire la critique

il y a 6 ans

48 j'aime

X-Men : Le Commencement
Gand-Alf
8

Le club des damnés.

Le grand manitou de la Fox n'ayant pas accordé à Bryan Singer le délai nécessaire pour faire son "Superman returns" puis le troisième "X-Men", le bébé avait été confié au yes-man Brett Ratner pour un...

Lire la critique

il y a 8 ans

42 j'aime

4

X-Men : Le Commencement
Kamui
3

Speed class

Produit mutant hollywoodien qui sort un vieux script d'un tiroir et le file à un mec qui n'a pas les épaules pour le filmer en quelques mois chrono. Forcément, le résultat est brouillon comme un...

Lire la critique

il y a 11 ans

26 j'aime

13

Green Lantern
Kamui
2

In brightest CG, in blackest nanard

Green Lantern va vous rendre triste. On en sort comme groggy. Comment peut-on se louper ainsi, après un début à toute berzingue, avec autant de pognon sur la table. Ce qui fait foirer tout, c'est...

Lire la critique

il y a 11 ans

20 j'aime

3

The Tree of Life
Kamui
9

The only way to be happy is to love. Unless you love, your life will flash by.

Dès le trailer, je le savais : Tree of Life allait être un cas de Love / Hate fou, le truc indéfendable pour une bonne moitié de l'humanité. Ils diront que c'est bigot. Que c'est un film dégénéré,...

Lire la critique

il y a 11 ans

20 j'aime

2