Avis sur

You Kill Me par L'Homme Qui Lit

Avatar L'Homme Qui Lit
Critique publiée par le

Frank est un tueur à gage au service d'un des parrains d'une organisation maffieuse de Buffalo. Frank est célibataire, et Frank est alcoolique. C'est après avoir raté un gros contrat, parce qu'il s'était endormi bourré sur son volant, qu'il recoit une sorte de mise à pied, avec injonction de soin. Ca fait classe ce genre d'expression, on se croirait au 20H de France 2. Bref, Frank part donc à San Francisco aux Alcooliques Anonymes, et se voit obligé de bosser dans une entreprise de pompes funèbres, le temps de se remettre d'aplomb.

Cynique et manifestement peu habitué aux contacts humains, il fait la rencontre d'une jeune femme qui va le métamorphoser. Lâché de colombes, la caméra s'élève en reculant, dévoilant un jeune couple amoureux sur le parvis de l'église...

You Kill Me ne tient même pas les promesses de son titre, car c'est un film un peu ennuyeux, mais pas à en mourir. C'est dommage, parce qu'on pourrait finir par croire que les comédies sur les tueurs à gage se valaient toutes. Celle ci est de la trempe du déjà très mauvais Matador, avec Pierce Brosnan, bien meilleur au service de Sa Majesté.

Rien d'immanquable...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 327 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de L'Homme Qui Lit You Kill Me