Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard... elle descendait dans le Kantô, le Kantô !

Avis sur Your Name.

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

Enorme succès au Japon, Your Name arrive en France et casse la baraque, alors que jusqu'alors Makoto Shinkai restait plutôt confidentiel... Personnellement je l'aime bien, j'ai même Voyage vers Agratha en BluRay dédicacé, mais il ne m'a jamais propulsé bien loin.
C'est un formaliste, plus exigeant sur l'esthétique que sur la dramaturgie... J'y préfère sans conteste Mamoru Hosoda ou Keiichi Hara. Mais jusqu'à présent, Makoto ne m'a jamais déplu.

C'est aujourd'hui chose faite, avec un film tellement dense, tellement riche, qu'il en vient à dire tout et son contraire et en devient totalement incohérent. Impossible à suivre si on y réfléchit à deux fois.

Comment justifier que les "échangistes" ne se soient jamais rendus compte du décalage de trois ans ? Ils écrivent jamais la date à l'école ? Pourquoi n'ont-ils pas songé à se téléphoner beaucoup plus tôt ? C'est quoi ce délire dans l'acte 3 de lutter pour se souvenir de leurs noms alors que ça n'a jamais été un problème jusqu'à présent ? Et pourquoi ils ont re-échangé de corps en plein dialogue à ce moment là ?

Bref, Your Name est un film exclusivement épidermique, qui ne sera immersif que si on ne creuse pas. Et à ce niveau là, il est clairement magnifique. Une précision maniaque dans les décors, une minutie hallucinante de l'animation. Un vrai délice pour les yeux.

Aussi me laisse-t'il mitigé. J'ai bien aimé. J'aimerais le revoir. Mais faut qu'entretemps j'accepte qu'il est un peu débile.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 493 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mike Öpuvty Your Name.