Affiche Yves

Critiques de Yves

Film de (2019)

Cogito Frigo Sum

Au rayon des films abordant l’inquiétante émancipation de l’intelligence artificielle, il manquait une franche comédie : après le HAL autocrate de 2001, l’amante inaccessible de Her, voici donc le frigo Yves, un combo d’électro ménager et d’Alexa, ces boîtiers capables de répondre à toutes nos questions et prenant à une vitesse croissante un... Lire la critique de Yves

22 12
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Y vivent?

Après Rubber le pneu tueur, voici Yves le frigo rappeur. Ayant vu le précédent film du réalisateur Gaz de France, difficile de dire que ce projet de frigo intelligent m’emballait follement. Pourtant tout est bien meilleur dans ce film, l'humour est nettement plus présent est mieux apporté. Là où il ne fonctionnait guère dans Gaz de France, ici il réussit à... Lire l'avis à propos de Yves

8
Avatar Heurt
7
Heurt ·

Glaçons, si tu enlèves la cédille ca fait...

Yves a tout pour plaire. Yves a un casting cinq étoiles, avec le sous évalué William Lebghil et notre monument national Phillipe Katherine. Yves peut être très drole, et a une scène absolument délicieuse de concours de l'Eurovision. Yves enivrait par ses promesses d'absurdes. Oui mais voila Yves a un problème. Yves considère les femmes d'avantage comme des objets que les réfrigérateurs.... Lire l'avis à propos de Yves

14 5
Avatar HugoShapiro
3
HugoShapiro ·

Yves mon Amour ?

Il y a, derrière ce très, très mauvais, cet exceptionnellement mauvais film qu'est "Yves" une pléthore d'excellentes idées, qui, mises entre d'autres mains, auraient pu donner quelque chose d'intéressant : la manière dont l'IA se nourrira / se nourrit de nous, de nos idées, de notre savoir, voire de nos rêves, pour en fournir une version "techniquement supérieure", et, évidemment,... Lire l'avis à propos de Yves

15 7
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·

Ex Machina

Il est amusant de visionner à la suite les deux films que sont le Daim de Quentin Dupieux et Yves de Benoît Forgeard. Véritablement le centre du mouvement de l’absurde français, si tant est qu’un tel mouvement existe, les deux œuvres sont pourtant assez dissemblables. On ne peut nier à Quentin Dupieux une certaine maîtrise, une expérience de la chose cinématographique, qui fait que... Lire l'avis à propos de Yves

2
Avatar Bea Dls
8
Bea Dls ·

Dans mon jardin d'hiver

Car par le pouvoir d'un mot Je recommence ma VIE Je suis né pour te connaître Pour te nommer : YVES. Benoit Forgeard amène donc Yves sur le marché du film, gendre idéal de la dernière mode électroménagère : grosse grosse réussite de cinéma totalement ivre et givré, démontant les canons de la comédie franchouille et formatée pour un délire poétique à la fois joliment insolite,... Lire l'avis à propos de Yves

5
Avatar stebbins
9
stebbins ·

Même pas drôle

Sur le papier, l'idée est séduisante : un frigo connecté envahit la vie d'un rappeur en mal d'inspiration. On imagine tout de suite les développements potentiels : Black mirror rigolo, fantaisie potache sur la digitalisation galopante, voire ode poétique à la création assistée. Las ! Après un début qui semble prometteur la soupe s'avère rapidement trop sucrée puis trop aigre, virant à... Lire la critique de Yves

12 1
Avatar Christoblog
3
Christoblog ·

« Carrément rien à branler »

Le peu de crédit que j’accordais à Forgeard après le déroutant et assommant Gaz de France c’était dans sa faculté à s’approprier un univers absurde et un regard moderne, critique. Il enterre ces éventuelles promesses avec Yves, film sans aucune cohérence, entre la gentille folie de son récit de Hal-Frigo qui nourrit l’inspiration et l’indigence (pour ne pas dire l’inexistence) formelle qui... Lire l'avis à propos de Yves

4
Avatar JanosValuska
2
JanosValuska ·

Hiver

L'idée de personnifier un frigo est originale mais c'est beaucoup trop long ! Le film n'a d'ailleurs pas eu l'accueil escompté lors de la projection en avant-première et finalement rares étaient les moments où la salle était hilare. Ni le jeu des acteurs, en particulier celui de Doria Tellier, ni les morceaux de rap ne parviennent à combler les lacunes d'un scénario trop léger. A l'inverse,... Lire l'avis à propos de Yves

4
Avatar Cabou
5
Cabou ·

Rupture de la chaîne du froid

Au royaume de l'absurde, Quentin Dupieux a un bon compagnon de route en la personne de Benoît Forgeard, découvert avec l'hilarant Gaz de France qui clouait au pilori la communication politique et la mode agaçante du Storytelling (qui n'a fait que s'amplifier depuis). Au contraire du premier cinéaste cité, Forgeard est une sorte de moraliste qui aime à épingler, avec humour mais aussi une... Lire la critique de Yves

3
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·