La guerre des m(icro)ondes

Avis sur Yves

Avatar Massil Nanouche
Critique publiée par le

La bande annonce ressemble à une publicité youtube pour mamie et papy en fin de vie, mais pourtant Yves est un film étonnant traitant son sujet de la manière la plus original qui soit. Entre un humour tantôt grinçant, tantôt absurde, mais toujours pertinent malgré le décalage avec l'une de ses thématiques, Yves c'est une peu le Black mirror de la "godriole et de la galéjade" avec un traitement éminemment sérieux, dans le fond, de son propos.

Et son sujet c'est l’intelligence artificielle incarnée par un frigo nouvelle génération qui évolue en fonction de son propriétaire. Ce qui nous amène à un deuxième sujet fort, celui de la peur de l'échec qui pousse une personne à ne jamais agir, profitant ainsi de son déni pour "ne rien branler". L'un dans l'autre, Benoit Forgeard qui attaque ici sa deuxième réalisation après Gaz de France, nous offre une proposition de cinéma sans commune mesure. Ce qui aura tendance au choix soit à scotcher le spectateur de bout en bout soit à le faire fuir.

Mais qui pour porter un tel film à bras le corps ? Un William Lebghil en pleine possession de ses talents comiques et dramatique. Un comédien hors paire qui a un avenir prometteur dans le cinéma et qui nous montre à chacune de ses prestations la puissance qu'il dégage. Pour l'accompagner, un Philippe Katherine toujours aussi délectable et Dora Tiller, autre talent en devenir de paysage cinématographique français.

C'est la fête du cinéma à partir de demain, allez donc découvrir cette pépite. Au mieux vous serez surpris, au pire vous n'y perdrez que 4€, mais en plus de profiter de la clim' de votre salle, vous aurez soutenu un cinéma français original et perché qui mérite amplement un beau succès.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 71 fois
1 apprécie

Massil Nanouche a ajouté ce film à 1 liste Yves

Autres actions de Massil Nanouche Yves