Avis sur

Zack et Miri font un porno par AlexLoos

Avatar AlexLoos
Critique publiée par le

Sorti il y a déjà plus d'un an dans les salles américaines, Zack & Miri font un porno fait parti de ces comédies US tant redoutées par les distributeurs français (le film a d'ailleurs bénéficié du support de TousCoProd pour pouvoir sortir plus largement le DVD – qui serait sorti de toutes façons mais sans doute à moindre échelle). Depuis quelques années maintenant, on voit la notoriété et le talent de Judd Apatow s'agrandir et ouvrant la porte des « nouvelles comédies US » (Apatow étant considéré comme faisant parti des Kings of Comedy). Exit donc les trucs remplis de culs, les American Pie-like et l'humour grossier et place à l'humour subtil agrémenté d'un vrai scénario, enjeux inclus, et pas des blagues toutes les 36 secondes.
Funny People est probablement l'exemple même de cette épidémie de ce non-succès inexpliqué.

Mais cette nouvelle vague, ça fait 20 ans qu'elle existe. Et c'est Kevin Smith qui a commencé à ouvrir la voie avec ses Clerks (qui n'est sorti en DVD que dans une édition indigne). Et c'est donc après le pas très bon Cop Out (enfin, chronologiquement c'est avant, mais il sort après en France) que le réalisateur de Jersey Girl revient. Et pas avec n'importe qui, mais avec Seth Rogen justement, le poulain et comparse de Judd Apatow.

Si on devait placer ce film dans la filmo de Kevin Smith, on pourrait le rapprocher de Jay & Silent Bob Strikes Back, où 2 losers essaye de faire quelque chose de leur vie. Et après s'être attaqué à l'industrie cinématographique, il s'en prend cette fois-ci une branche plus sombre mais tout autant risible : le porno.
Et c'est avec sa classe et sa grâce intégrale que Seth Rogen s'allie avec Elizabeth Banks (les 3 Spider-Man). Ces deux grands adolescents en galère de thune (plus d'eau chaude, plus d'électricité, ils font un feu dans leur salon) décident donc de tourner un porno. Et après avoir établi les bases des personnages et de leur relation complètement ambigüe, le film commence, sans temps mort.

Et notre premier fou rire arrive dans deux scènes d'ores et déjà cultes où Smith fait preuve de son génie en parodiant pendant 10 minutes de tout un tas de titres (« Cocunt, it's like Cocoon, but with cunt ») pour finir à arriver à Star Whores. Une parodie de Star Wars. Je vous laisserai le soin de découvrir les essais de costumes et de noms où Kevin Smith montre son adoration pour la trilogie originale. Oui, seulement originale car « The Revenge of the shit » est un subtil doigt d'honneur à notre ami George Lucas.

Mais après quelques déboires, ils se voient obliger de changer de locaux et d'histoire, pour finir par tourner dans les lieux de Zack, un café à la Starbucks. On remarque alors les ressemblances avec les débuts de Kevin Smith où celui-ci a réalisé son premier film là où il travaillait, avec lui aussi un micro accroché à une crosse de hockey. Mais on ne tombera jamais dans la vulgarité puisque Zack et Miri est avant tout une magnifique histoire d'amour, quoiqu'elle ne révèle aucun twist. La scène la plus érotique du film sera notamment une scène où seront présentes seulement les fesses de Seth et pas un seul bout de chaire féminin (contrairement aux deux autres filles (actrices du porno à leurs heures perdues) qui n'hésiteront pas à enlever le haut et le bas). On appréciera quand même le seul truc un peu grossier et scatophile du film, qui arrive à un moment totalement inattendu.

La force et la faiblesse de Zack et Miri est probablement son scénario. En effet, celui-ci ne regorge pas de surprise, la fin est vue et revue. Mais tout y est avec tant de subtilité qu'on apprécie de bout en bout, s'offrant quelques fous rires mémorables. Smith a eu le cran de s'attaquer au porno sans aucune retenue, et on comprend peut être pourquoi les distributeurs ont un peu été froid. Mais ce film est culte. Comme tous les autres films du réalisateur. Zack & Miri font un porno est probablement la comédie de l'année, à voir, à revoir et à re-revoir, seul, à deux ou entre potes autour d'une bière, tout le monde y trouvera son compte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 757 fois
5 apprécient

Autres actions de AlexLoos Zack et Miri font un porno