Néant absolu.

Avis sur Zero Theorem

Avatar MargauxDixon
Critique publiée par le

L'Immaginarium du Docteur Parnassus avait l'avantage d'être poétique et de nous emmené dans le monde du rêve.
Ce n'est pas le cas de Zero Theorem qui aspire le spectateur dans un univers angoissant et cauchemardesque.
Pendant plus d'une heure et demi on suit la pseudo quête spirituelle de Qohen (Christoph Waltz défiguré) un homme qui attend un coup de fil imaginaire.
Terry Gilliam se contente juste de mettre bout à bout des scènes qui n'ont aucun lien entre elles.
Au niveau de l'interprétation Christoph Waltz sur-joue l'homme torturé et Tilda Swinton assure le minimum syndical.
Mélanie Thierry essaye d'apporter une touche de fraîcheur dans ce marasme mais elle n'y arrive pas. Seule révélation du film Lucas Hedges qui essaye de faire bouger les choses.
A trop vouloir en faire Gilliam en a oublié l'essentiel: le côté onirique et fantasque qui faisait la force de ses films.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MargauxDixon Zero Theorem