Avis sur

Zero Theorem par Preedatoor

Avatar Preedatoor
Critique publiée par le

Celui qui accepte son vide peut remplir sa vie.

Qohen est un salarié dans une entreprise d'informatique. Son chef lui confie un projet bien plus complexe que les équations de base.

Cette réalisation nous plonge dans une réalisation sombre, lugubre et défaitiste. Vous allez dire "ça donne envie de voir le film", et vous avez raison. Si vous n'aimez pas vous poser des questions sur votre existence, je vous déconseille fortement cette réalisation. On a l'impression que cette réalisation est basée essentiellement sur les vices de l'Homme.

Quand on commence le film on peut avoir l'impression, avec ce titre et le début, qu'on va assister à un film du dimanche. Mais plus on avance dans la réalisation plus on est noyé à l'intérieur. Cette ville sans espoir qui nous donne déjà l'envie d'abandonner. Que ce soit les personnages, les décors, les relations ou encore la vie quotidienne, tout est pesant. Et plus on progresse plus on s'enfonce dans ce désespoir.

Et pour enrober le tout, le spectateur suit un personnage misanthrope qui ne réduit ses contacts qu'au strict minimum. Et toute l'intrigue se fait autour de ce personnage. Et le scénario est très intéressant.
La société est tellement dans le négativisme qu'une entreprise veut mettre en place un algorithme pour affirmer que notre existence est incohérente et qu'elle n'a aucun sens. Et ce point de vu est très original. La dépression est tellement importante dans le film qu'elle ne cherche même plus la question pourquoi on est ici. Mais par contre ils cherchent toujours un sens à cette existence. Cela permet au spectateur de se poser des questions intelligentes d'une autre façon. Mais une chose persiste dans cet univers, la peur du néant.

Au niveau de la mise en scène par contre cela aurait pu être plus travaille. Dans le sens où le spectateur ne voit pas significations dans la manière de filmer. Certaines scènes sont plus impliquée que d'autres mais cela reste peu courant. En outre la photographie est l'ambiance sont un point important pour rester encrés dans cet découragement. Le design est également intéressant car d'une part il est assez beau, mais également parce qu'il nous montre quand même que nous somme dans le futur.

Mais le défaut le plus important est le personnage de Lucas Hedges. Il n'est pas présent constamment mais son personnage caricatural gâche un peu l'œuvre. On ne voit pas pourquoi ce personnage médiocre se retrouve ici. Il n'a pas la même lumière que le reste. Ce qui a tendance à gâcher certaines scènes.

En somme Zéro Theorem sort de nul part, est captivant et je vous le conseille si vous n'avez pas peur de la problématique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 138 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Preedatoor a ajouté ce film à 1 liste Zero Theorem

Autres actions de Preedatoor Zero Theorem