Avis sur

Zootopie par Gérard Rocher

Avatar Gérard Rocher
Critique publiée par le

Il n'y a pas plus adorable que Judy Hopps, une petite lapine pleine d'ambition. Son espoir le plus cher est d'entrer dans la police. Toutefois, face aux policiers "molosses" qui l'entourent, il n'est pas facile du tout de s'imposer alors que son rêve semble presque accompli en étant mutée à Zootopie, une ville gigantesque où ne vivent que des animaux. Tout le monde semble s'entendre et vivre sans trop de problème dans ce lieu assez insolite.
Judy Hopps n'est mutée dans cette ville que pour des tâches subalternes mais la petite lapine est tenace. À la suite d'un problème à régler avec Nick Wilde, un renard aussi voleur que rusé, elle va se faire assister, malgré elle, par celui-ci afin de résoudre une énigme aussi bizarre que mystérieuse...

Une plainte est déposée pour enlèvement car on découvre que des animaux bien paisibles rsont contraints de retrouver leur instinct primitif. Malgré le scepticisme des gros durs du commissariat, Judy Hopps va lâcher ses carnets de contraventions pour se lancer au cœur de cette enquête.
La jeune policière a pour allié le "renard malin" auquel elle est obligée de faire plus ou moins confiance mais qu'importe. Pour combattre le mal il faut bien faire de lourdes concessions. Le résultat de cette collaboration ne va pas se révéler inutile puisque nos deux compères vont être confrontés à un gang particulièrement dangereux pour la tranquillité des lieux.Certains de ces animaux bien paisibles redeviennent ce qu'ils auraient toujours dû être, sauvages, méchants et parfois féroces.

C'est alors que l'aventure va prendre toute sa dimension avec cette petite lapine toute fragile au milieu de ces monstres qui ont perdu tout sens de la vie bien tranquille ensemble. Le renard est bien là avec toute sa ruse pour lui porter assistance mais les gabarits et la force naturelle des "géants" terrestres rendent cette tâche pleine de risques et il faut reconnaître que le baptême du feu de Judy Hopps est rempli de dangers et d'embuches pour le duo improbable. Finalement Zootopie n'est pas le paradis escompté. Comme chez les humains il y a des noyaux susceptibles de radicaliser la société et menacer un monde animal vivant en parfaite harmonie.

Les "studios Disney" nous laissent ici une marque indélébile dans le monde du cinéma d'animation en demandant à trois réalisateurs de grand talent, Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush de nous offrir un film passionnant, spectaculaire et original. Le réalisme de l'intrigue est assez frappant, les humains sont remplacés par des animaux formidablement drôles même dans le plus profond de leurs ruses ou de leur méchanceté.

Cette satire de notre société est parsemée de scènes palpitantes et spectaculaires mais pas seulement. Différents problèmes sont très adroitement abordés telle que la société machiste dans laquelle nous avons encore le malheur de vivre. La pauvre petite Judy Hopps est la dernière nommée dans la répartition des tâches de la police et sa fonction est franchement subalterne. Combien de persuasion il lui faudra utiliser, combien de tâches il lui faudra remplir pour se montrer digne d'être au niveau des "colosses" qui ont du mal à la prendre au sérieux. Sa vie n'est pas simple à la recherches de ses espérances et de ses ambitions, seule dans la grande ville où uniquement l'attrait de la "chasse au renard" lui laisse un peu d'espoir dans ce métier de flic.
Il est bon de parler de cette société fragilisée par quelques énergumènes activistes et radicalisés qui n'ont pour ambition que de conquérir des animaux paisibles afin de saboter le calme ambiant et la bonne entente des habitants.
Quant à Nick Wilde, c'est le voleur, l'espiègle, le baratineur qu'il ne vaut mieux pas trop rencontrer si l'on veut garder son sac à main. Les expédients de tous genres sont sa propriété, l'illégalité est son paradis. Ce renard a peut-être des circonstances atténuantes dans cette triste vie sans grand avenir qui ne lui ont pas permis pas de se sortir de son statut de "brigand des rues".

Décidément ce petit monde d'animaux est une copie conforme du nôtre. Une petite lapine pourra t-elle changer quelque chose à une société de plus en plus agitée par une minorité agissante et prête à bouleverser celle-ci ? "Zootopie" vous démontrera au travers d'une formidable comédie policière que rien n'est perdu et ce dans la joie et la bonne humeur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 538 fois
46 apprécient

Gérard Rocher a ajouté ce film d'animation à 5 listes Zootopie

Autres actions de Gérard Rocher Zootopie