Dieu sait que j'adore les films sur les colos.

Et rien ne détrônera "Nos jours heureux" qui restera à jamais numéro un en la matière.
Dans ma liste il y a aussi "The Parent Trap" que j'avais adoré, et d'ailleurs ce film m'y a bien replongée (fatalement, puisqu'il s'agit d'une colo de filles au bord d'un lac aux États-Unis)
En gros, dites-vous que ce film là pourrait franchement s'appeler "Salut, je suis un mix de Nos jours heureux et de The Parent Trap, sauce Mamrie Hart, Grace Helbig & Hannah Hart." Autant dire que ça pouvait que faire mouche.

Je vais pas mentir, je savais pas trop à quoi m'attendre quand ces trois YouTubeuses que je suivais depuis pas mal de temps ont annoncé qu'elles faisaient un film. Puis j'ai vu la bande-annonce et je me suis dit "Hmm. Tiens donc. Ça pourrait vraiment être pas mal."
Maintenant que j'ai vu le film, je peux le dire : elles ont fait un vrai film, et ça passe, genre vraiment, ça passe, on rit, on verse une petite larme, et on n'a qu'une seule envie maintenant (outre le revoir), voir le film qu'elles feront après.
Parce là qu'on sent que ça se tâtonne un peu, il y a par exemple des fondus au noir un peu chelous qui donnent un rythme pas forcément soutenu, de la musique qu'on sent arriver en crescendo forcé... Mais franchement, ce sont des cafouillages que j'ai vite oubliés vu la qualité de l'histoire, des dialogues et du jeu d'acteurs. Tous sont vraiment bons et on est embarquées avec ces joyeuses drilles dans leur histoire toute simple pourtant prenante. Du coup j'pense que les suivants vont être vraiment à surveiller!

Aussi, je pense que vu leur panel démographique d'audience, beaucoup de gamines vont vouloir partir en colo après avoir vu ce film, ou mieux rêver d'avoir les trois en mono :D

Accessoirement, je rajouterai une note spéciale pour la particularité de production et de distribution de ce film car c'est une première en la matière et je trouve qu'ils tiennent là un concept qui pourrait vraiment fonctionner et je l'espère vraiment pour elles et pour les créateurs indépendants dans le futur.
Ces trois jeunes femmes s'appuient sur leur fans, elles ont partagé chaque étape du projet avec eux, et elles proposent une distribution numérique uniquement avec éventuellement des goodies si vous voulez payer plus cher que le prix de base.
Mais imaginez. Pour peu que ça fonctionne.
J'entends par là qu'il n'y ait pas un couillon qui mette le film sur une base de torrent et qu'elles gagnent un peu plus d'argent qu'avec les simples pré-ventes.
Si c'est ça le futur du business cinématographique, moi ça me va! Ce film m'a coûté moins cher qu'une place de cinéma, et en plus, maintenant que je l'ai je peux même me le remater autant de fois que je veux!
Bref, j'espère vraiment que ça marchera, parce que j'adore le concept :)
En attendant, n'hésitez pas, courrez sur http://www.camptakota.com et faites-vous un petit plaisir, feel good movie qui passe bien, et si vous ne connaissez pas encore la sainte trinité de YouTube, c'est pas un petit plaisir qui vous attend mais une montagne d'hilarité!

*s'en va le remater tiens, pour la peine*
samplay31
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Feel good movies

Le 14 février 2014

6 j'aime

Dear White People
samplay31
10

Voir ce film est une nécessité.

C'est simple. Voir "Dear white people" devrait être obligatoire, genre, à l'école. On devrait montrer ce bijou de film à tous les entrants. Pourquoi? C'est une comédie cinglante qui va vous poser...

il y a 8 ans

11 j'aime

37

Une vraie jeune fille
samplay31
3

Bonjour c'est gênant.

Alors, que la prof qui nous a fait subir ce film fasse une thèse sur "la perception du porno chez les étudiantes de 20-25ans" passe encore. Mais qu'elle nous fasse spécialement analyser la séquence...

il y a 12 ans

10 j'aime

2

Les Petits Mouchoirs
samplay31
2

J'dois pas être assez vieille.

Je comprends pas l'intérêt de nous faire chialer pendant 30min de film pour rien. Dans mon vieil entourage (ceux qui ont plus de 35ans anyway) on m'a dit "ouaiis mais nous ça nous parle, c'est parce...

il y a 12 ans

9 j'aime

3