Aller voir un Tarantino au ciné me procure le même effet que d'aller dans un parc d'attraction. Une excitation qui n'est pas des moindres. J'ai hâte de faire les montagnes russes, de me cacher les yeux quand les corps se décharnent, de me promener en souriant car tout est grandiose.

Quentin est un petit cinglé, ou un grand enfant, ou les deux. Il monte ses films comme ça se passe dans sa tête, il s'emporte sur les plans, sur le scénario, sur la violence. Ce type ne s'arrête jamais.
Django ne laisse aucun moment de pause, tout y est intense.

Et puis ce casting... Waltz déjà gagnant d'un Golden Globes et nominé aux Oscars mérite amplement ces récompenses. Son talent est incontestable. Il faut aussi applaudir la performance de Samuel L.Jackson, détestable et fourbe au possible, ainsi que Léo. Haa Léo, je t'aime depuis "Titanic" pour des raisons purement féminines, mais tu ne cesses de me bluffer, tu es la preuve vivante qu'on a pu être un petit minet accroché en poster au dessus des lits de millions de filles, tu n'en es pas moins un VRAI acteur. Scorsese l'avait déjà compris. Ici ton rôle de Calvin Candie te sied encore une fois à merveille, bravo mon Léo.

Parlons de la BO. Détail très important dans tout Tarantino.
Pour une fois Quentin mélange des titres mythiques avec de la compo originale. Le mec il ose te balancer un gros rap US dans un "southern" se déroulant fin 19ième siècle. Normal. Mais c'est une des raisons pour laquelle Tarantino est Tarantino. Aucun interdit, il se fout des "règles". D'ailleurs des anachronismes t'en a à la pelle.
Oui, parce que les lunettes de soleil mon petit c'est pas si vieux que ça, mais bon Django a du swag, Django a des lunettes de soleil top cool.

Je crois que tout est dit. Je mets 10, j'emmerde le monde, j'ai kiffé ma race de jeune fille qui aime les histoires où le mec nique tout le monde pour les beaux yeux de sa bichette qui n'attend que lui. Et puis j'ai vu le zizi de Jamie Fox, merci Quentin !

Le 17 janvier 2013

23 j'aime

Django Unchained
guyness
8

Quentin, talent finaud

Tarantino est un cinéphile énigmatique. Considéré pour son amour du cinéma bis (ou de genre), le garçon se révèle être, au détours d'interviews dignes de ce nom, un véritable boulimique de tous les...

Lire la critique

il y a 9 ans

340 j'aime

50

Django Unchained
real_folk_blues
7

Jamie nie Crockett

Salut, j’aime Tarantino et je t’emmerde (poliment, bien sûr). Certes, il est podophile (j’ai bien utilisé la lettre « o »), pas très agréable à regarder, parfois vulgaire, et un brin complaisant...

Lire la critique

il y a 9 ans

133 j'aime

50

Django Unchained
Nushku
7

Dragées Unchained

Le dernier Tarantino est un film des plus sucrés. Sucré avec tous ces accents chantants ; ce Sud pré-Civil War aux relents de southern gothic, aux plantations garnies de belles demeures ornées de...

Lire la critique

il y a 9 ans

105 j'aime

8

Django Unchained
Lycaonne
8

Django enchaîne moi !

Aller voir un Tarantino au ciné me procure le même effet que d'aller dans un parc d'attraction. Une excitation qui n'est pas des moindres. J'ai hâte de faire les montagnes russes, de me cacher les...

Lire la critique

il y a 9 ans

23 j'aime

Mad Max - Fury Road
Lycaonne
8

Critique de Mad Max - Fury Road par Lycaonne

Commentaire Blablacar de "Mad Max" à Furiosa : Très impréssioné par sa conduite sauvage et badass, ce covoiturage ne m'aura pas permis de voir le temps passer. D'ailleurs Furiosa m'a laissé le...

Lire la critique

il y a 7 ans

22 j'aime

1

Cyprien
Lycaonne
1
Cyprien

Critique de Cyprien par Lycaonne

Trouve-t-on plus énervant que ce type ?

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

10