Londres, à la fin du XIXéme siècle, plusieurs assassinats brutaux sont commis à Londres, dans le quartier de Limehouse, sans lien apparent entre eux. Lizzie Creen, une artiste de "music hall", est jugée pour le meurtre présumé de son mari. John Kildare, détective de la police britannique mène son enquête.


Golem, le tueur de Londres est un film Juan Carlos Medina (Insensibles...), actuellement projeté dans le cadre du PIFFF 2017. Il s'agit de l'adaptation du roman de Peter Ackroyd.
Sur le papier, le film avait tout du thriller horrifique victorien classique comme tant ont été tournés (From Hell, multiples moutures de**Docteur Jekyll et Mister Hyde**...). Il n'en est rien.


Je m'attendais à une enquêté policière suivant un "fil rouge", le réalisateur a choisi de conduire l'intrigue sur un double front: les meurtres commis par le tueur et la question de la culpabilité de Lizzie Creen, accusée d'avoir empoisonné son mari, les 2 affaires étant étroitement liées. Au final, je suis plutôt partagé sur le résultat du film.


Confusion narrative
En effet, sur le plan narratif, le réalisateur multiplie les flash-backs, accumule les dialogues entre ses protagonistes à l'envie et malmène le rythme chronologique du film autant qu'il le peut.
Furtivement, il emmène le spectateur sur le terrain de la mythologie juive, évoquant le Golem, créature mythologique, faite d'argile et dépourvue de libre arbitre.
On se retrouve donc devant une fiction assez lourde, plutôt bavarde et dans laquelle les apparences sont un peu trompeuses. Le résultat m'a personnellement un peu déçu.


Techniquement, le film fait également le "grand écart" entre quelques scènes "gore" bien crades et une photographie "ultra clean" qui rappelle bien que l'on est devant une pure fiction (les scènes où Lizzy Cree apparait, habillée dans une robe élégante dans sa cellule n'ont rien de réaliste, on dirait une "cellule témoin"...).


L'intérêt principal réside dans un twist final que certains verront peut être venir, tandis que d'autres le trouveront ridicule.


Au casting, on retrouve le flegmatique Bill Nighy (John Kildare), la jolie poupée aux grands yeux étonnés Olivia Cooke (Lizzy Cree), cette fois à contre emploi, Eddie Marsan (l'oncle) et Maria Valverde (Aveline Ortega).


Ma note: 5/10

Dagrey_Le-feu-follet
5

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste PIFFF 2017 objectifs

Créée

le 8 déc. 2017

Critique lue 2.7K fois

8 j'aime

1 commentaire

Critique lue 2.7K fois

8
1

D'autres avis sur Golem : Le Tueur de Londres

Golem : Le Tueur de Londres
etiosoko
7

Pour que se grave l'histoire

Inspirateur possible de très futur Jack l’éventreur, un assassin particulièrement sauvage, dit le Golem, massacre ses victimes sans qu’aucun compréhensible lien ne semble les lier ou motiver le...

le 30 mars 2018

11 j'aime

Golem : Le Tueur de Londres
Val_Cancun
8

Les brouillards de Londres

Je suis un peu surpris par les retours très moyens concernant "The Limehouse Golem" (cela dit, les rares défenseurs du film l'ont beaucoup aimé visiblement), car pour ma part j'ai passé un excellent...

le 21 juil. 2022

8 j'aime

2

Golem : Le Tueur de Londres
Dagrey_Le-feu-follet
5

Le Golem de Limehouse

Londres, à la fin du XIXéme siècle, plusieurs assassinats brutaux sont commis à Londres, dans le quartier de Limehouse, sans lien apparent entre eux. Lizzie Creen, une artiste de "music hall", est...

le 8 déc. 2017

8 j'aime

1

Du même critique

Vermines
Dagrey_Le-feu-follet
3

Ma 6-T est envahie par les araignées...

Face à une invasion d'araignées, les habitants d'un immeuble de Noisy le Grand vont devoir s'organiser pour survivre. Vermines est un film d'horreur français de Sébastien Vaniček sorti en décembre...

le 7 janv. 2024

67 j'aime

The Walking Dead
Dagrey_Le-feu-follet
6

The walking dead....c'était mieux avant!

La critique ci-dessous a été écrite au fil de l'eau depuis fin 2014. Attention, les spoilers sont nombreux Saison 1 à 6: Pari réussi que cette transposition de la BD (en plus édulcorée) au petit...

le 30 déc. 2014

66 j'aime

51

Titane
Dagrey_Le-feu-follet
4

C'est l'histoire d'une fille avec une plaque de titane dans la tête et une fuite d'huile moteur...

Après une série de crimes inexpliqués, un père retrouve son fils disparu depuis 10 ans. Titane : la rencontre entre 2 personnes qui ont besoin d'amour... Titane est un film d'horreur français de...

le 26 juil. 2021

56 j'aime

23