👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Une ère nouvelle pour l'humanité. Avec elle, l'air du oinj et du balbutiement. Une micro-société d'hommes, une autre de singes regroupés dans la forêt. Des singes qui ont pris du torse, tous guidés par César. Le Grand et Magnifique César.

La couleur est clairement affichée, le ton est donné de la manière la plus louable : nous vivons le suspense jusqu'au bout, sans scrupule, et nous le devons à toute l'équipe qui entoure Matt Reeves qui dénote d'un certain doigté.

Dans un si beau spectacle il est toujours appréciable de sentir que le film ne prend pas ses spectateurs pour des cons. Tous les spectateurs ne sont pas des obsédés nazis du numérique. Ils ne se contentent pas du minima, et le long-métrage de Reeves parvient donc à équilibrer chacun des éléments de son histoire en faisant ressortir toutes les facettes intimistes et harmonieuses d'un univers déjà bien bâti.

Quelques longueurs atténuantes peuvent brusquer. Disons-le comme ça, puisque je n'ai pas l'air d'avoir émis tant de défauts qui puissent justifier une note un peu basse. D'autant plus que le film ne s'arrête jamais dans le bon chemin qu'il entreprend, avec beaucoup d'insistance dans la vraisemblance qui se dégage des personnages et de leurs traumatismes. César, tout numérique qu'il soit, a une présence colossale à l'écran. César n'est pas uniquement un chef né, et ne se cantonne pas bêtement au rôle du dominateur, il éclipse les acteurs humains et en cela il démontre la technique de cet épisode : une technique qui s'efface quand viennent les émotions.

«La Planète des Singes: L'Affrontement» n'est pas une fausse-couche de plus, en dépit de ses intentions didactiques un peu trop forcées. C'est un blockbuster à ranger dans la catégorie "astucieux, intelligent ET divertissant, récréatif".
La Planète des singes - L'Affrontement
Torpenn
3

Simiesque tout cela est bien raisonnable...

Ne me demandez pas pourquoi après un premier épisode plus que médiocre j'en suis arrivé à me retrouver à regarder le deuxième opus de la pré-série alors que les suites de l'original et excellent film...

Lire la critique

il y a 7 ans

73 j'aime

30

La Planète des singes - L'Affrontement
Docteur_Jivago
7

Gorilles dans la brume

Dix années se sont écoulées depuis la fin du derniers opus et le soulèvement des singes, le virus a décimé une grosse partie de l’espèce humaine et Matt Reeves, qui remplace Rupert Wyatt, met en...

Lire la critique

il y a 8 ans

62 j'aime

11

La Planète des singes - L'Affrontement
Eren
7

In the Realm of the Senses

Une ère nouvelle pour l'humanité. Avec elle, l'air du oinj et du balbutiement. Une micro-société d'hommes, une autre de singes regroupés dans la forêt. Des singes qui ont pris du torse, tous guidés...

Lire la critique

il y a 8 ans

56 j'aime

1

Les Sentiers de la gloire
Eren
10

La Fureur de l'Étranger

Je la tiens pour de bon. L'oeuvre de Stanley Kubrick la plus touchante et humaine. Pour moi j'entends... L'oeuvre qui, quand on me citera le nom de son réalisateur, me reviendra à l'esprit avant...

Lire la critique

il y a 8 ans

119 j'aime

7

Mad Max - Fury Road
Eren
8

POPOPO !!

Un putain de grand concert dans un monstrueux désert, flambé par le talent de confectionneur de ce cher Miller qui, au contraire d'être avantagé, aurait pu être surmené par l'handicap que génère ce...

Lire la critique

il y a 7 ans

118 j'aime

5

Lucy
Eren
7
Lucy

2 Femmes 2 Furieuses

Croyez-le ou non, la note affichée vers le bas de cette page est des plus lucide. Des punchlines psychologiques sponsorisées par Jean-Claude Vandamme, une esthétique digne des plus beaux clips...

Lire la critique

il y a 8 ans

106 j'aime

55