👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

ont vu #thehatefuleight #les8salopards

Cinema #film #Movie #cowboy #avis #opinion #critique #débat


Genre: #western spaghetti mais version assis autour de la table. Café, cigarette, coin du feu, beaucoup de blabla..
Cast: olala, la liste est longue, #SamuelLJackson qui renouvèle sa carte de fidélité avec l'homme au 8films, toujours la classe grâce à un texte écrit pour son flow insolent et impressionnant. #KurtRussell tout aussi cool, en leader indépendant dépassé par le vice de ses concurrents. #TimRoth sur le retour, à tendance Chris Waltz, en vicelard cultivé, le phrasé plein de tournures et de politesses.. Quelques timides mais non des moindres, #ChanningTatum mon chouchou #WaltonGoggins et #MichealMadsen, plutot discrets mais tous très bien. Et pour finir en beauté, #JenniferJasonLeigh bluffante en hors la loi vicelarde et grande gueule qui prend justement plus que tous les autres persos réunis. Que ce soit du coup de coude ou des uppercuts, la belle donne une leçon de banditisme à tous ces loubards.
Critique: est il vraimentindispensable de vous donner le ton du movie? Tarantino ne sait et ne fait que du Tarantino. Il s'agit plutôt de savoir si vous l'aimez vraiment, car ici, c'est du pur et dur. Il jette la bête dans une arène de rodéo, tendance huit clos pour pousser le suspense à son paroxysme et voir combien de temps ses personnages (ainsi que ses spectateurs) peuvent tenir.. De vrais dialogues, ponctué de sous entendu, anecdotes, blagues et calembours pour vous triturez le cerveau à deviner qui dégainera le premier. L'idée du film est de flirter avec une ambiance #Cluedo pour mieux travailler le suspens sur plusieurs couches.. Alors parviendrez vous à démasquer le colonel moutarde? Pour l'arme du crime, ce sera moins compliqué.
Avec qui: un fan de #SergioLeone, puisque Tarantoche a filmé en 70mm panoramique et laissé le soin de la BO a #EnnioMorricone, que demander de plus?
Sans qui: une copine avec une petite vessie, ou alors préparez la à se retenir pendant 3h sous peine de rater LA scène (ou pas)
La réplique: "arrive le moment de l'histoire ou je t'explose la cervelle
Note: 14/20

AbleBe
7
Écrit par

il y a 5 ans

1 j'aime

Les 8 Salopards
KingRabbit
8

Peckinpah Hardcore

Le film va diviser... Encore plus que d'habitude pour du Tarantino, mais sur le plan moral essentiellement, là où les précédents Tarantino décevaient également sur la forme, avec des films...

Lire la critique

il y a 6 ans

256 j'aime

25

Les 8 Salopards
Sergent_Pepper
7

8 hommes en polaires

On pourrait gloser des heures sur chaque nouvel opus de Tarantino, attendu comme le messie par les uns, avec les crocs par les autres. On pourrait aussi simplement dire qu’il fait des bons films,...

Lire la critique

il y a 6 ans

196 j'aime

31

Les 8 Salopards
Velvetman
8

Oh, you believe in Jesus now, huh, bitch? Good, 'cause you gonna meet him!

Crucifiée, les yeux tournés vers une terre enneigée, une statue christique enclavée au sol observe de loin cette Amérique qui subit les cicatrisations cathartiques du clivage des contrées du Nord...

Lire la critique

il y a 6 ans

139 j'aime

20

Roulez jeunesse
AbleBe
7

Ptet un truc entre little miss sunshine, 3 hommes et un couffin ?

- •Cast: #EricJudor entre enfin dans la catégorie comédien tout court. Voici je crois son premier role qui ne cherche pas qu’a faire rire. Le film a l’intelligence de l’emmener gentiment vers un...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

1

Bridget Jones Baby
AbleBe
7

Bridget Jones

•Genre: le genre qui fait plaisir à Madame. •Cast: Renee Zellweger qu'on n'a pas vu (dites moi si je me trompe) depuis longtemps, et qui n'avait pas fait grand chose pour qu'on se souvienne d'elle...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

Les 8 Salopards
AbleBe
7

Les 8 salopards

ont vu #thehatefuleight #les8salopards Cinema #film #Movie #cowboy #avis #opinion #critique #débat Genre: #western spaghetti mais version assis autour de la table. Café, cigarette, coin du feu,...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime