Et ben...
Un acteur connu que pour une quelconque pub de parfum, une actrice découverte la veille en regardant A Single Man, et voilà.
Choc.
Je lis, ô humour, grâce à à papa-wikipedia, que "The Independent critique le caractère ordinaire du monde futuriste présenté".
Joli, les mecs! Parce que pour ma part, c'est bien la première fois qu'on me propose un futur réaliste. D'ailleurs, je ne vois pas vraiment comment un futur peut être "ordinaire". Dans Children of Men, le futur représente ce que tout le monde craint, la fertilité mise à part.
Comble de l'ironie, notre ami Jacob nous explique que le fils du héros est mort pendant la pandémie de grippe de 2008. Ce film est sorti en 2006. H1N1 c'était en...2009. Pas loin.
Une conception du futur assez foutrement géniale, qui prend en compte le "progrès", comme les gens l'appellent, mais de façon réaliste : vous ne verrez pas ici de voitures volantes, par exemple. Parce que oui les amis, il n'y aura pas de voiture volante en 2027. De même, il prolonge les courbes de l'évolution de notre société sur le plan juridique : libéralisation accrue, allant jusqu'à légaliser des moyens de suicide médicalisés : Quietus, ça s'appelle. Foutredieu, que c'est complet.
Je coupe court à cet éloge mérité d'un oeil très fin et inespéré sur les dérives de la société d'aujourd'hui blablabla pour m'aligner sur le reste :
Une ambiance à te faire regretter de cligner des yeux et des acteurs difficilement réprochables s'y ajoutent en effet, avant de se voir parachevés par ces plans-séquence proprement incroyables (plus de six minutes pour le dernier, et genre il marche pas juste dans la rue, suis mon regard *koffVantoussSant*).

Un film aussi bon que discret.
Youlot
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Top 10 années 2000

Le 1 mars 2011

9 j'aime

Les Fils de l'homme
DjeeVanCleef
10

L'évangile selon Thélonius.

2027, un monde où les enfants ne naissent plus, comme une malédiction du Tout-Puissant, un courroux divin. Un monde qui s'écroule sous les coups des intégrismes de tous poils, où seule, la Grande...

il y a 9 ans

192 j'aime

35

Les Fils de l'homme
drélium
9

Teo

Je suis bien emmerdé. Je me suis imposé la lourde tâche de faire une critique mesurée sur un film considéré, par moi y-compris, comme l'un des tout meilleur film de science-fiction de la décennie. Et...

il y a 9 ans

121 j'aime

34

Les Fils de l'homme
Gothic
6

L'espoir fleurit, Theo fane

Me voilà bien embêté au moment de noter ce "Children of Men". Récemment encore, je me pavanais avec mon 4 plutôt cinglant, revendiquant avec fierté ma différence, et énumérant à qui voulait...

il y a 9 ans

86 j'aime

44

Tetro
Youlot
10
Tetro

Discret chef d'œuvre.

C'est bien simple, je n'avais jamais de ma vie été aussi marqué et ému par le cinéma. J'y suis allé par hasard, et en suis ressorti bouleversé. Ce noir et blanc, au lieu de créer une distance, nous...

il y a 12 ans

19 j'aime

Polina
Youlot
10
Polina

"La claque"

On connaît Bastien Vivès pour ses BD toujours classes, attirant régulièrement des prix mérités. On le connaît aussi pour son blog génialissime, dépassant les limites de l'humour tel qu'on le connaît,...

il y a 12 ans

10 j'aime

Les Fils de l'homme
Youlot
9

Future mon doigt.

Et ben... Un acteur connu que pour une quelconque pub de parfum, une actrice découverte la veille en regardant A Single Man, et voilà. Choc. Je lis, ô humour, grâce à à papa-wikipedia, que "The...

il y a 12 ans

9 j'aime