Difficile à première vue d'établir ce qui se cache, derrière cette énigmatique titre, qui est en réalité une référence à une chaine de magasin de disques en Californie du sud, là ou a grandi PTA, et qui selon lui, sonnent bien comme l'esprit du film, un peu fourre tout.


Et c'est sur que pour être fourre tout, PTA ne se (et nous) privant aucun plaisir, le film aborde de nombreux sujets, au milieu de ce ping pong sentimental, et les personnages secondaires singuliers sont nombreux : Bradley Cooper évidemment en Jon Peters déjanté et en totale roue lire, Sean Penn et Tom Waits pour un passage magistrale, John Michael Higgins en restaurateur qui ne parle pas japonais, Bennie Safdie en politicien homosexuel qui ne s'assume pas...
Là ou de nombreux cinéastes auraient échoué, PTA parvient à faire vivre tous ces personnages, par une mise en scène efficace, touchant souvent au sublime, comme le plan séquence ouvrant le film.
Il n'hésite pas à laisser certaines scènes s'étirait, permettant au vrai, au réel de surgir à l'écran.


Loin de nous l'idée de critiquer le physique, mais force est de reconnaitre que les deux acteurs principaux sont loin des standards de beauté hollywoodiens, mais ils sont définitivement beaux, pas parce que leurs traits sont lisses et leurs peaux parfaites, ils sont beaux dans leurs imperfections, dans leurs acné, dans leurs assurance, dans leurs nez tellement juif, dans leurs regards, mais surtout dans le regard de PTA et donc dans le notre, ils sont vrais.


Licorice Pizza est un film de déviations, de rencontres, de séparations, de maladresse (la sublime scène de l'appel téléphonique silencieux).

Créée

le 11 janv. 2022

Critique lue 136 fois

Ajax-le-Grand

Écrit par

Critique lue 136 fois

D'autres avis sur Licorice Pizza

Licorice Pizza
EricDebarnot
9

There Will Be Love

Nous ne sommes pas de grands fans du cinéma souvent lourd, emphatique, très calculé dans ses effets de Paul Thomas Anderson, à notre avis un disciple surdoué de Scorsese ayant trop souvent basculé du...

le 6 janv. 2022

163 j'aime

7

Licorice Pizza
Contrastes
4

Empty seventies

On pourrait tout envier aux années 70 : la société de consommation semblait encore parée de quelques bonnes intentions, la sexualité enfin débridée, et l’engagement humaniste s’imposait comme une...

le 8 janv. 2022

101 j'aime

14

Licorice Pizza
venusinfinitesimale
5

Un film qui ne tient pas toutes ses promesses

Après le sublime "Phantom Thread" dans lequel il filmait avec brio et une élégance appliquée magnifiant des acteurs au sommet de leur talent un Pygmalion styliste de mode et sa muse, Paul Thomas...

le 5 janv. 2022

63 j'aime

7

Du même critique

Le Nouveau Jouet
Ajax-le-Grand
1

Le jouet de son temps

Le jouet, sans être un chef d'oeuvre, est un film tout à fait regardable sans nausée, on ne peut pas en dire autant du remake.Le Nouveau Jouet est un film de son époque, et se veut être une comédie...

le 20 oct. 2022

11 j'aime

L'École est à nous
Ajax-le-Grand
2

Un film qui fait du bien (par les temps qui courent)

L'Ecole est à nous, troisième long métrage réalisé par Alexandre Castagnetti, plus connu pour faire parti du duo La Chanson du dimanche que pour ses très oubliables 2 premiers films, se voudrait,...

le 26 oct. 2022

4 j'aime

1

La Conspiration du Caire
Ajax-le-Grand
7

Au Caire de la lutte

Prix du scénario au dernier festival de Cannes, le film du réalisateur suédois d'origine égyptienne Tarik Saleh bénéficie d'une mise en scène réussie mais étonnement d'un scénario parfois indigeste...

le 24 oct. 2022

4 j'aime