On atteint des sommets de bêtise avec le dernier film de Roland Emmerich. Il s'est surpassé pour nous pondre une immondice quasi parfaite. A ce niveau-là, n'ayons pas peur des mots, c'est carrément lunaire.


Si vous avez vu au moins un blockbuster des années 90, vous avez déjà vu ce film. C'est un concentré de tout ce que le mauvais cinéma grand public américain fait de pire. Tout y est, le personnage principal qui cherche à être charismatique à grands renforts de répliques toutes plus affligeantes les unes que les autres tant elles se veulent cool et drôles. Les personnages qui trouvent des solutions de manière absurde (ça arrive trois fois durant la première heure). L'humour basé sur des interactions complètement irréalistes prouvant définitivement que les personnages ne sont pas humains. Le même humour ridicule aux moments les moins appropriés. Tout y est.


Il n'y aucune émotion, la lune va détruire la terre mais on ne voit jamais les gens, l'effet que cette nouvelle a sur eux, on ne voit pas la société s'écrouler et les gens sombrer dans l'hystérie la plus totale. Tout ça reste extrêmement lisse, gentil et pas crédible un seul instant. Niveau enjeux, c'est donc zéro, les gens ont l'air de s'en foutre, donc comment est-ce que moi, je pourrais être émotionnellement investi ? Evidemment, tout est cousu de fil blanc et se grille à des kilomètres donc ce n'est pas l'histoire qui va tenir qui que ce soit en haleine.


Et le pire, c'est que tout ça, je l'aurais excusé. J'aurais été prêt à tout pardonner à l'apôtre du mauvais qu'est Emmerich si au moins, Moonfall était divertissant. Mais même ça, le film n'arrive pas à l'être. Il dure un peu plus de 2h et il faut attendre 70 minutes pour voir les premiers morceaux de lune tomber sur la terre. 70 minutes durant lesquelles il ne se passe rien, on ne fait que s'attarder sur les personnages sans jamais les développer ou les rendre intéressants. Mention spéciale à KC qui est la caricature parfaite du nerd... d'il y a 25 ans. La seule pauvre action que l'on nous donne à se mettre sous la dent, c'est l'inondation du rez-de-chaussée d'un bâtiment. Le film se prend au sérieux et pendant 70 minutes, brode avec du vide. Affligeant.


Cependant, même en se prenant au sérieux, Moonfall peine à rendre sa lune terrifiante. Je pense notamment à un moment où des personnages parlent, ils voient un morceau de lune s'écraser sur une montagne à proximité et... aucune réaction, ils continuent leur conversation après une seconde durant laquelle ils n'ont même pas l'air impressionnés.


Evidemment, l'intelligence artificielle du film nous est présentée sous la forme... d'un enfant. Incroyable, le film est un festival de ficelles vieilles comme le monde.


L'apocalypse à laquelle on pouvait au moins s'attendre n'est même pas là. La dimension cataclysmique de l'évènement n'est pas abordée, on voit au mieux des villes être détruites mais les gens sont invisibles. Ca manque tellement de vie qu'on dirait juste une simulation de ce qui arriverait si la lune venait à effectivement se crasher sur terre. La mise en scène va d'ailleurs dans ce sens, que l'on assiste juste à une simulation, c'est creux et sans vie. Emmerich n'arrive même pas à rendre sa lune terrifiante. En dehors du plan où la lune ressemble à une énorme boule de feu, il n'y a aucune puissance.


Ca ne vaut rien, il n'y a rien à sauver, rien à garder. N'allez pas le voir.

Shen-Arasy
1
Écrit par

Le 8 février 2022

3 j'aime

Moonfall
Jb_tolsa
1
Moonfall

La grosse b*te de l'espace

C'est Johnny. Johnny est un astronaute blanc cis genre de la NASA. Il a toujours été privilégié, du coup il se permet de chanter TOTO très très mal dans l'espace. C'est très irritant pour ses...

il y a 5 mois

20 j'aime

12

Moonfall
Moizi
3
Moonfall

TOUT EST VRAI !

Je me suis bien marré, certes ça n'atteint pas le niveau de génie de White House Dawn, mais c'est tellement stupide qu'il est difficile de ne pas rire de bon cœur. Par contre on va être honnête, on...

il y a 8 mois

18 j'aime

4

Moonfall
lugdunum91
3
Moonfall

Moonfall : Archi con

14eme film de l'année et découverte du nouveau ratage de Roland Emmerich qui a encore une fois oublié sa plume pour écrire un scénario!! Une force mystérieuse fait sortir la Lune de son orbite...

il y a 8 mois

16 j'aime

5

Tick, Tick... Boom!
Shen-Arasy
4

Trop lisse

Franchement, ce n'est pas nul mais qu'est-ce que c'est lisse. Je ne vais pas forcément m'étendre sur la partie musique, principalement car je ne suis pas mélomane et que j'aurais bien du mal à...

il y a 9 mois

9 j'aime

14 x 8000 : Aux sommets de l'impossible
Shen-Arasy
5

Culte de la personnalité

J'avais initialement beaucoup aimé ce documentaire, principalement car l'exploit réalisé par Nims Purja est juste fou. Cependant, plus je repense au film et plus je réalise que ce n'est pas l'exploit...

il y a 9 mois

6 j'aime

2

Moonfall
Shen-Arasy
1
Moonfall

Brainfall

On atteint des sommets de bêtise avec le dernier film de Roland Emmerich. Il s'est surpassé pour nous pondre une immondice quasi parfaite. A ce niveau-là, n'ayons pas peur des mots, c'est carrément...

il y a 8 mois

3 j'aime