👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pourvu que le 18 septembre prochain, quand sortira ce "Portrait de la jeune fille en feu", les critiques professionnels ne le réduisent pas à un manifeste sur la condition féminine, ou pire à une œuvre sur un amour saphique.

Car ce serait faire injure au travail de Céline Sciamma que réduire son film à cela. En effet elle décrit ici l'universel à travers le singulier, ses femmes sont l'humanité, leur passion est la nôtre, nous avons tous le droit à une page 28, de reconnaître chez l'autre la gêne dans la lèvre pincée, nous sommes tous tentés de laisser les regrets surpasser les souvenirs, nous devrions tous laisser à l'être caressé un morceau d'inachevé à compléter, renoncer pour mieux aimer.

Qui ne s'est jamais demandé tel Orphée s'il devait se retourner...

Pourvu que le 18 septembre prochain les prescripteurs disent que ce "Portrait de la jeune fille en feu" est simplement un grand film sur le REGARD...

il y a 3 ans

78 j'aime

17 commentaires

Portrait de la jeune fille en feu
takeshi29
8

(Se) retourner (ou non) à la page 28

Pourvu que le 18 septembre prochain, quand sortira ce "Portrait de la jeune fille en feu", les critiques professionnels ne le réduisent pas à un manifeste sur la condition féminine, ou pire à une...

Lire la critique

il y a 3 ans

78 j'aime

17

Portrait de la jeune fille en feu
Grard_Rocher
10

- Portrait de la jeune fille en feu - dans mon "TOP 10" -

Vers la fin du 18ème siècle, une Comtesse demeurant sur une île de Bretagne doit selon la tradition faire appel à un artiste peintre afin de réaliser le portrait de mariage de sa fille Héloïse. La...

Lire la critique

il y a 2 ans

63 j'aime

45

Portrait de la jeune fille en feu
Samu-L
5

A feu doux

Alors portrait de la jeune fille en feu ça donne quoi? Le film est esthétiquement réussi et chaque plan fait penser à une peinture. Le film traite justement du regard et du souvenir. Il y a aussi...

Lire la critique

il y a 2 ans

63 j'aime

24

Ernest et Célestine
takeshi29
8

Éric Zemmour : " "Ernest et Célestine" ? Un ramassis de propagande gauchiste "

"Ernest et Célestine" est-il un joli conte pour enfants ou un brûlot politique ? Les deux mon général et c'est bien ce qui en fait toute la saveur. Cette innocente histoire d'amitié et de tolérance...

Lire la critique

il y a 9 ans

271 j'aime

34

Racine carrée
takeshi29
8

Alors, formidable comme "Formidable" ?

En 2010, la justice française m'avait condamné à 6 mois de prison avec sursis pour avoir émis un avis positif sur le premier album de Stromae (1). La conclusion du tribunal était la suivante : "A...

Lire la critique

il y a 9 ans

249 j'aime

34