👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

À la faveur d'une soirée maussade et qui s'annonçait calme, je me retrouve à accepter une invitation à une projection Label UGC en ce Mercredi 6 Décembre. Mais pour aller voir quoi ...

Confortablement installé, on frémit à l'idée de savoir quel film va nous être servi. On se l'avoue, c'est une expérience sympa mais peut-être la dernière. Le film commence !

L'excitation fait place à la déception. Des spasmes musculaires se font sentir dès la première image, montrant une silhouette dessinée d'un acteur connu et devenu flasque. Les convulsions parcourent l'ensemble de mon corps et mes yeux plein de détresse envoient un signal à mon cerveau pendant cette introduction sous forme de générique animé. Oui, une chose était maintenant certaine, je devais subir ce film. Nous devions l'ingurgiter sans sourciller.

Qu'est ce qu'on a encore fait au cinéma Français ?

Un premier long-métrage qui déroulait un assemblage de sketch sur toutes les races et religions possibles sans originalité ni créativité. Ce n'était pas suffisant ? Prévu pour une sortie en salle fin Janvier 2019, nous avons eu "l'honneur" de pouvoir juger "Qu'est ce qu'on a encore fait au bon Dieu ?". Un film où des acteurs marionnettes ne savent parler que de la France, ce si beau pays dans lequel nous vivons. Qu'est ce qu'on a encore fait au bon Dieu n'est pas un film, c'est un ramassis de clichés employés bêtement pour faire rire les vieux. Une succession de gags naïf, niais et racistes, qui en font oublier qu'un film c'est avant tout une histoire emmenée par un scénario. La pauvreté des dialogues et l'absence de liberté dans le jeu des acteurs m'ont fait l'effet de coups de surins. Mon amour pour le cinéma s'est fait frapper par des gilets jaunes dans une ruelle sombre pendant que je le regardais sans pouvoir l'aider. Aujourd'hui, je porte plainte.

Pour être poli, ce "film", si on peut le qualifier ainsi, c'est un mauvais sketch d'une heure et demie où des acteurs qui ne croient pas en leur propre rôle se perdent dans une interprétation trompeuse et faussement comique de leur personnage, tout en manquant de respect à chacun de leur communauté respective. Ce film confond "jouer la comédie" et se moquer délibérément sans axe créatif. Au lieu d'être un bon film comique Français, Qu'est ce qu'on a encore fait au bon Dieu est un insupportable spectacle aux sketchs tous aussi simpliste et racistes les uns que les autres.

1/20* pour la forme. Parce que les filles jouent "parfois" presque bien.

PAC

P-aCarriere
1
Écrit par

il y a 3 ans

18 j'aime

1 commentaire

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?
P-aCarriere
1

Qu'est ce qu'on a encore fait au cinéma Français ?

À la faveur d'une soirée maussade et qui s'annonçait calme, je me retrouve à accepter une invitation à une projection Label UGC en ce Mercredi 6 Décembre. Mais pour aller voir quoi...

Lire la critique

il y a 3 ans

18 j'aime

1

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?
EricDebarnot
3

Rien !

Là, je sens qu'il faut que je m'explique un peu. En 2014, j'avais vu "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" alors que j'habitais loin de la France, et j'avais été séduit, oui séduit, par cette idée...

Lire la critique

il y a 3 ans

10 j'aime

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?
xlr8
5

Bancal

Je me sentais très seul en sortant de la salle : ça a plutôt rigolé tout le long du film alors que moi, j'étais plutôt consterné pendant la première moitié du film. Entre Ary Abittan qui fait son...

Lire la critique

il y a 3 ans

9 j'aime

11

Free Solo
P-aCarriere
10
Free Solo

Effroyablement calme, le souffle d’une émotion verticale.

Un chef d’oeuvre d’abnégation. Une certitude inexplicable. Nominé dans la catégorie « best documentary » aux Oscars, Free Solo raconte avec passion le rêve d’un homme. On entre dans l’intimité...

Lire la critique

il y a 3 ans

12 j'aime

Ne coupez pas !
P-aCarriere
10

Pour les amoureux du Plan Séquence

Le chef d’oeuvre du mois : One Cut of the Dead de Shin’ichirô Ueda. En deuxième position, One Cut of the Dead (« Ne Coupez Pas ! » en France), est certainement le film que personne n’attendait. Qui...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

Dark
P-aCarriere
10
Dark

Je n’étais peut-être pas né avant de vous proposer cette théorie.

Je n’étais peut-être pas né avant de vous proposer cette théorie. Après un premier visionnage de DARK, voici ma théorie concernant le personnage de NOAH à travers les 4 époques de la saison 1 : 1953...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime