Un diamant pur

Avis sur Aladdin sur Mega Drive

Avatar Julius
Test publié par le (modifiée le )
Version Mega Drive

En 1993, Aladdin sortit sur les écrans et ce fut un succès phénoménal en salles. Disney sentant qu'un jeu vidéo pourrait également arrondir des recettes bien juteuses, la firme confia la réalisation des deux volets 16 bits à deux développeurs différents : Capcom sur Super Nintendo, qui possédait déjà les droits sur les jeux mettant en scène les personnages Disney, et Virgin pour la Megadrive, dont David Perry, qui s'était déjà fait remarquer notamment avec Cool Spot et Global Gladiator, était chef du projet. Autant le dire tout de suite, il ne s'est moqué ni des joueurs, ni de Dsiney en faisant une oeuvre fidèle qui reste comme l'un des meilleurs jeux de la machine. Explications.

Un conte d'Orient....
Tout semble calme dans le Royaume et la ville d'Agrabah. Au palais, cependant, c'est plus agité. La princesse Jasmine se refuse à trouver un futur époux. Le Sultan se désespère... Mais dans l'ombre, le grand vizir Jafar complote... Il a l'intention, avec son perroquet Iago, de mettre la main sur la Lampe Magique, ce qui lui assurerait le pouvoir suprême et permettrait de renverser ainsi le sultan... Après avoir réuni les deux moitiés du scarabée d'or, il recrute un voleur de grand chemin pour faire la sale besogne et pénétrer dans la caverne des merveilles. Mais il échoue. Jafar se résigne à trouver celui dont l'âme représente un diamant pur...
Bon, je ne vais pas vous refaire tout le film... Sachez juste que la version MD suit quasiment à la lettre le script de Disney.

Structure de jeu:
Elle est des plus classiques: c'est un jeu d'action-plates-formes composé de 10 niveaux,qui représentent des lieux emblématiques du film. Aladdin doit éviter les gardes du palais, et les divers obstacles qui seront mis sur sa route pour arriver à la fin du niveau. Ceci dit, ils sont suffisamment variés dans leur déroulement pour que l'on ne s'ennuie jamais. On retiendra, entre autres, la chevauchée en tapis volant , avec un scrolling absolument hallucinant.
Entre les niveaux, vous aurez droit à des séquences , en anglais, résumant l'intrigue du film.

La santé d'Aladdin est représentée par la fumée verte s'échappant d'une lampe. Il peut encaisser une dizaine de coups avant de mourir. Pour la restaurer, il trouvera des cœurs bleus. Il peut également lancer des pommes, qu'il ramassera dans les niveaux, des icônes du génie qui permettent de participer à une roulette bonus, des joyaux, qui servent auprès du marchand ambulant, pour acheter des vies supplémentaires, ou des Continues en appuyant sur haut . L'icône d'Abu permet d'accéder à un jeu bonus mettant en scène le petit singe.
Pour se défendre, le voleur dispose également d'un sabre.
On regrettera toutefois le nombre réduit et la disposition des boss.

"J'le crois pas, c'est vraiment de la MD, ça ? "
On aurait du mal à croire que le jeu tourne sur Megadrive tellement la réalisation globale est proprement hallucinante. La palette de couleurs est exploitée à l'extrême, les niveaux fourmillent de détails et les décors flattent la rétine, où que ce soit. On a même le droit à certains effets de zoom , et comme déjà dit, à un scrolling défilant tout bonnement extraordinaire lors du niveau du tapis volant.On appréciera aussi les artworks et l'histoire expliquée entre les niveaux, en anglais.

L'animation est souple, Aladdin bouge à la perfection et c'est un plaisir de le diriger.Les détails comme par exemple les gardes qui perdent leur pantalon ou des pommes coupées en deux par les lanceurs de couteaux sont très bien trouvés. Les références Disney abondent et l'animation façon cartoon de certains sprites vous fera souvent éclater de rire.On notera ussi un scrolling absolument hallucinant lors de la phase en tapis volant, qui s’accélère de plus en plus pour filer à la fin à une vitesse incroyable.

La maniabilité est simple et intuitive. Aladdin répond au doigt et à l'œil.Les trois boutons de la Megadrive sont utilisés judicieusement, et si vous tombez dans un trou ou dans l'eau, c'est que vous le faites exprès.

Côté Sonore, là encore, les programmeurs ont assuré. Les musiques, dont certaines reprennent les chansons du film, sont de qualité excellente et contribuent grandement à l'ambiance du soft.

Les bruitages sont variés, et le jeu bénéficie de voix, comme les "Come On!" des gardes ou les gémissements du héros lorsqu'il est touché.

La durée de vie est un peu courte, en revanche, on aurait aimé certains niveaux plus longs, plus de challenge et de boss: si on connaît le jeu par cœur, il peut se boucler en deux-trois heures. Mais le jeu est tellement bon qu'y revenir est toujours un plaisir.

Aladdin fait partie des excellents jeux Disney de la MD . Avec une fidélité sans faille au film, c'est une très bonne adaptation, aussi bien technique que ludique.Encore bravo Virgin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1000 fois
9 apprécient

Julius a ajouté ce jeu à 5 listes Aladdin

Autres actions de Julius Aladdin