Avis sur

Alan Wake sur Xbox 360 par Lopocomar

Avatar Lopocomar
Test publié par le
Version Xbox 360

Sans souffrir de ses forêts "couloir-isés", ni de son gameplay classico-classique à la Resident Evil 4, Alan Wake convainc par le fond plus que par la forme. Grâce à son histoire intrigante et à son ambiance sonore et visuelle rarement vue chez la concurrence, le jeu bénéficie d'une vraie patte reconnaissable grâce à ses jeux de lumières, et d'ombres évidemment. La structure du jeu est fidèle à celle des survival horror modernes auquel on a ajouté quelques aspects liés aux TPS. Même sans être fan des à-côtés "à-la-Bioshock" comme les émissions de radios et de télés qui poussent à être passifs de longues minutes, la narration s'avère rythmée et soignée.

Une durée de vie habituelle de 8-10 heures n'est pas à déplorer puisqu'il faut bien avouer qu'on ressent déjà quelques longueurs. Mais cela n'enlève rien à cette fin ouverte aux interprétations, fort réussie, tout comme la subtile dernière demie-heure du jeu bien amenée.

Citant à la fois Max Payne, Resident Evil et Silent Hill pour ses confrères ludiques et Stephen King à l'écriture ou encore Shutter Island, Remedy a signé un jeu qui marque les esprits, à défaut de remplir les attentes. Mais pouvait-il les remplir après 5 ans d'annonces, c'est un autre débat. En attendant, je vous laisse faire les comptes à cette fin 2010, combien de jeux vous auront-ils marqués autant que celui-ci ? Pas sûr les noms cités soient nombreux.

Plus proche du thriller halluciné que d'un snuff movie glauque, ce chaînon manquant entre Resident Evil et Silent Hill ouvre l'appétit et donne nécessairement envie de lire la suite des aventures de cet écrivain torturé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 255 fois
2 apprécient

Autres actions de Lopocomar Alan Wake