Vous avez toute ma sympathie

Avis sur Alien: Isolation sur PlayStation 4

Avatar Chantilly_
Test publié par le
Version PlayStation 4

Alien fait partie de ces licences qui devait un jour être adapté en survival, quoi de plus effrayant que d'être poursuivis par un xénomorphe. Et voilà qu'arrive Alien isolation [sur toutes les plateformes hors nintendo]!
Voici mon humble avis sur le jeu :)

Scénario:
Si vous êtes familier avec l'univers d'Alien, alors le scénario n'aura pas beaucoup de secret pour vous. •Le scénario se déroule 15 ans après le 1er film Alien. Vous incarnez Amanda Ripley, fille d'Ellen Ripley, à la recherche d'informations sur la disparition de sa mère et du vaisseau Nostromo. Vous débarquez sur Sébastopol une colonie spatiale avec une mission précise, récupérer la boite noire du Nostromo. Forcément vous vous doutez un peu que ça pu du cul, et vous allez vite vous rendre compte que Sébastopol est en fait devenue une colonie dévastée par on ne sait pas quoi, qu'il n'y a quasiment plus personne de vivant et le peu d'être humain encore en vie compte bien vous faire la peau. Rien de bien hospitalier en somme, mais comme vous avez envie de découvrir ce qui est arrivé à votre mère, vous allez bien évidemment aller chercher cette boite noire au péril de votre vie. Très vite vous allez comprendre ce qui est arrivé à Sébastopol et votre but sera de s'en échapper le plus vite possible.
Vous allez retrouver à peu près une trame de scénario similaire aux 2 premiers Aliens.
Le jeu est censé s'insérer entre les 2 films, mais ne respecte pas la vrai timeline des films (d'un point de vu de l’héroïne du jeu), ça c'est le commentaire qui ne sert à rien, merci au revoir.

Maniabilité/gameplay:
Alien isolation est classé tantôt parmi les survival, tantôt parmi les jeux fps action. Je pense que c'est un mix des deux et qu'il emprunte donc des codes aux deux.
•Le but du jeu est la fuite de Sébastopol sous couvert d'objectif (allumer des générateurs, trouver des clés, etc...) pour aider à celle-ci. Au cours de la fuite, on va forcément tomber sur des ennemis (androïdes, humains... xénomorphes 8D) et là s'offre à vous deux possibilités de gameplay: infiltration/fuite ou bourrinage a.k.a dézinguer les ennemis; les munitions n'étant pas infinies (et ça vous aller très très vite vous en rendre compte), le jeu est en grosse majorité basé sur l'infiltration, le cache-cache, ce qui peut vite stressé les plus "faibles d'esprits", ou donner des montées d'adrénaline quand le xénomorphe vous extirpe de votre cachette ou vous tombes dessus (littéralement parfois) au détour d'un couloir.
•L'alien sera donc votre principal ennemi au cours de la partie, il se déplace en fonction du bruit principalement, mais l'odeur et les mouvements sont aussi sur la liste, inutile de vous dire que où que vous soyez il y sera aussi. Vous avez plusieurs choses pour lui échapper: détecteur de mouvement, grenade sonore, les cachettes disponibles (placards, sous les bureaux/lits, etc...) et votre sauveur dans ce jeu le lance-flamme dans le cas où vous vous faites repérer. Le bouton courir ne vous servira d'ailleurs pas beaucoup puisque courir appel directement l'alien dans votre direction (et assez bizarrement il court plus vite que vous 8D). Votre but est donc d'être plus malin que lui et de vous échapper des zones sans vous faire repérer. L'IA qui peut paraitre stupide au début (genre l'Alien qui passe à 10cm de toi mais ne te vois pas) progresse avec le joueur, plus on avance dans les missions plus l'Alien va devenir agressif et intelligent.
•Les autres ennemis, humains et androïdes, sont eux tuables via les armes à feu. Les androïdes sont très résistants ce qui peut être agaçant quand ils sont plusieurs, mais sont un peu stupide en matière d'infiltration et vous pouvez facilement les éviter.
•L'interface à l'écran est quasi inexistante (comme dans beaucoup de survival), seul votre barre de vie s'affiche. Pour le reste, vous devez soit rentrer dans le menu carte, soit dans l'inventaire. Si je parle de ça c'est que j'ai eu du mal à me faire à l'ergonomie de l'inventaire, que ce soit pour trouver les items ou pour les crafter, et que j'ai eu besoin d'un gros temps d'adaptation (ça, ça veut dire que je me suis fait tuer par les androïdes en loupant le pistolet dans l'inventaire).
•La sauvegarde se fait principalement par des points de sauvegarde, il existe peu de check point dans le jeu, ce qui peut rendre certains passages frustrant car longs et sans point de sauvegarde sur la route. On se retrouve facilement à refaire en boucle certaines phases de jeu.
•La plus part des environnements sont conçus de façon à ce qu'il y est plusieurs passages vers la sortie, de façon à éviter l'effet trop couloir de ce genre de jeu. Cependant on ne va pas se mentir, on reviens très souvent dans les mêmes parties du vaisseau. Mais, et c'est à signaler, des modifications à notre équipement font qu'on peut alors explorer des zones fermées à notre premier passage, ce qui permet de ré-explorer les zones.
•La maniabilité est légèrement rigide, code ô combien utilisé dans les survival horror (c'est vrai que si vous êtes jackie chan c'est vachement moins drôle dans un survival); je ne trouve pas ça gênant car la rigidité est vraiment bien dosée au cours de l'histoire, pas de grosse frustration du à ça (coucou silent hill où tu te manges les murs) et suffisamment dosée pour être juste un peu relou dans les bons moments (comme quand on a un gros xénomorphes aux fesses).

Personnages:
Bon, inutile de vous le préciser des personnes "amis" vous aller en croiser assez peu. Et quand vous aller les croiser, ils ne seront pas vraiment développés et ne seront là que pour vous aider dans votre fuite. Vous êtes plutôt dans un jeu où vous êtes forever alone et du coup l'histoire ne s'attarde à aucun moment sur d'autres personnages que vous (mis à part vite fait vous deux camarades du début de l'aventure). Difficile de dire si Amanda est un personnage riche d'émotions ou non, la situation ne s'y prêtant pas trop; enfin si on sent qu'elle est saoulée par sa bonne grosse journée de merde et qu'elle a juste envie de se tirer de ce vaisseau.

Ambiance:
Si vous êtes fan d'Alien vous allez adorer l'ambiance globale de ce jeu car c'est exactement comme dans le 1er film, environnement, panneaux, sons, tout y est! Les références sont là, mais sans trop de fan service à outrance, c'est juste parfait!
Côté survival on est servis, le vaisseau est entièrement délabré et en bazar, certaines parties du vaisseau sont même dans la semi-obscurité. Je ne pense pas que ça soit un survival à vous coller les miquettes, mais il y a des passages qui donnent leur lot de stress quand même, et la présence quasiment permanente du xénomorphe qui peut débouler à tout moment, n'est pas là pour rassurer...

En résumé:
J'ai vraiment beaucoup aimé ce jeu, mais soyons clair il n'est pas exempt de défauts (répétitif, environnements peu variés, point de sauvegarde pas toujours bien placés) et je pense qu'il faut quand même être pas mal fan des films Alien pour vraiment apprécié le jeu (ce qui est mon cas, on est d'accord).
Et un dernier point, si vous vous disiez que ça serait pas mal d'acheter les DLC du jeu, moi je vous répondrais que ça serait pas mal de garder son argent ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
2 apprécient

Chantilly_ a ajouté ce jeu à 6 listes Alien: Isolation

Autres actions de Chantilly_ Alien: Isolation