Avis sur

Alone in the Dark sur Xbox 360 par Rougenoirblanc

Avatar Rougenoirblanc
Test publié par le
Version Xbox 360

Le grand-père vidéoludique d'Alan Wake.
Peut-être trop en avance sur son temps et sur les possibilités gameplay que permettent un nombre finalement très limité de boutons sur le pad, il était assez difficile à prendre en main, en raison de la quantité de possibilités voulues par les développeurs. Une maniabilité très maladroite, un inventaire se voulant complet et apparaissant complexe. C'est fort dommage. Tout y était : l'ambiance visuelle, la musique, la narration en chapitre comme une série tv US, les effets, les interactions décors (un truc de fou !). On peut voler des voitures en bidouillant les fils ou en fouillant pour trouver la clé. On peut récupérer l'essence dans le reservoir pour remplir une bouteille de verre vide pour en faire un cocktail molotov à l'aide d'un chiffon. Ou bien juste percer le reservoir, faire partir la voiture, et allumer la trainée d'essence sur le sol avec son briquet. Ramasser un bout de bois pour tirer un câble électrique qui rend l'eau mortelle. etc etc... Impressionnant. Mais bien trop compliqué avec aussi peu de boutons. Ils ont même pensé à nous devoir faire cligner des yeux en jouant en mode de vision subjective !

Il aura manqué des semaines, des mois de tests utilisateurs pour pondre une refonte de la maniabilité. Si ça avait eu lieu, le jeu aurait été une petite bombe novatrice. A défaut, on se retrouve avec un ovni auquel il faut vraiment s'accrocher pour aller jusqu'au bout. D'ailleurs la fin est très... incompréhensible ? Étrange ? J'ignore comment la définir. Inattendue, dirons nous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 535 fois
3 apprécient

Autres actions de Rougenoirblanc Alone in the Dark