Bande-annonce
Jaquette Amnesia : The Dark Descent

Amnesia : The Dark Descent

(2010)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 13
  2. 15
  3. 26
  4. 60
  5. 133
  6. 371
  7. 935
  8. 1103
  9. 505
  10. 140
  • 3.3K
  • 369
  • 993
  • 200

Vous vous réveillez dans un immense château sombre, seul, la mémoire vous faisant défaut. Les notes laissées par vous-même tout au long de votre chemin vous permettront-elles de comprendre la raison de votre présence ? Seulement si vous parvenez à échapper à l'ombre qui vous suit implacablement,...

Match des critiques
les meilleurs avis
Amnesia : The Dark Descent
VS
Terrifiant chef d'oeuvre

Sur : Quand il s'agit de survival-horror on a, passé un temps, tendance à les trouver prévisibles. C'est qu'on s'obstine à les désamorcer, on essaye d'anticiper ; pour enrayer, instinctivement, les procédés qui essayent de nous faire vivre une forme d'inconfort. Avec Amnesia c'est loin d'être aussi simple. La vue à la première personne change tout. Il n'y a plus cette distance caractéristique des jeux à la troisième personne, celle qui permet à tout moment de nous dissocier des évènements. Une sorte...

33 5
Avatar Maître_Grenouille
5
Maître_Grenouille
Effet de mode pour mécaniques bancales

Sur : Ne partez pas, il y a un paragraphe Résumé à la fin. On ne se rend pas toujours compte à quel point un contexte peut influencer le succès d'un jeu. Contexte À la sortie d'Amnesia : the dark descent, les joueurs sortaient de Resident Evil 5 sur une impression mitigée (s'ils avaient su ce que leur réservait le sixième épisode !). Certes c'était sanglant, "horrible", mais l'ambiance poisseuse de RE4 avait été... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur

PostsAmnesia : The Dark Descent

Critiques : avis d'internautes (111)

Amnesia : The Dark Descent
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Amnesia : The Dark Descent par Slurm

Sur PC : Bien que ce soit "romancé" (si on peut dire romancé pour une critique sur SENSCRITIQUE), la majorité des situations décrites sont réelles. Le jeu est imparfait, mais dans de bonne conditions, voilà l'effet qu'il procure : 31 octobre 2010 Steam solde des jeux effrayants pour Halloween. Dans la liste, un certain Amnesia : The Dark Descent qui me fait de l'œil depuis quelques temps. Pour une... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur PC

40 3
Avatar Slurm
8
Slurm ·
Critique de Amnesia : The Dark Descent par Crim

Sur PC : Bonjour, Vous êtes Daniel et... rien d'autre, car vous avez perdu la mémoire. Vous savez juste que vous devez tuer le propriétaire des lieux (un manoir perdu en pleine forêt, rien de bien rassurant) via une note écrite par... vous même. Voici comment commence Amnesia. Même si le début du scénario est du vu et revu, il permet de rentrer directement dans l'histoire sans avoir à justifier le lieux.... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur PC

6
Avatar Crim
9
Crim ·
Découverte
Une véritable descente aux enfers

Sur PC : Si vous êtes fan des survival horrors, et si vous avez joué à des récents jeux comme Dead Space 1 et 2, F.3.A.R, Resident Evil 5 etc... vous devez tous vous dire une chose : pourquoi les survival ne font plus peur aujourd'hui ? Sans être des mauvais jeux en soi, les jeux que je viens de citer ne feront pas peur à un enfant pour la plupart. Aujourd'hui, les développeurs ont tous trop facilement... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur PC

48 9
Avatar ThoRCX
9
ThoRCX ·
A quoi bon ?

Sur PC : Amnesia est ma deuxième expérience "véritable" dans le jeu d'horreur après le terrifiant Sanglot des Cigales. Je pense donc avoir un regard encore à peu près vierge en la matière (Le Sanglot des Cigales n'a rien à voir avec un jeu au sens classique du terme), et j'attendais beaucoup d'Amnesia pour découvrir le genre du survival/horror. J'en retire, après expérience, quelques conclusions. Tout... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur PC

13 8
Avatar Tezuka
6
Tezuka ·
"Don't forget... Some things musn't be forgotten. The shadow hunting me..."

Sur PC : Ces quelques longues heures, au cours desquelles j'ai incarné "Daniel", ont été parmi les plus éprouvantes de ma vie vidéo-ludique. Engoncée dans cette ambiance malsaine, oppressante et dangereusement silencieuse... Affolée par le moindre bruit... Avide de lumière, elle qui m'a été indispensable pour préserver santé mentale et perception... J'ai avancé dans les entrailles... Lire le test Amnesia : The Dark Descent sur PC

5 3
Avatar No-Life-Queen
8
No-Life-Queen ·
Toutes les critiques du jeu vidéo Amnesia : The Dark Descent (111)

Bande-annonce

Amnesia : The Dark Descent
Vous pourriez également aimer...