Journal d'un dictateur repenti.

Avis sur Animal Crossing: New Leaf sur Nintendo 3DS

Avatar VernonRoche
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Ce jeu est dangereux. Il peut vous rendre plus humain. Le témoignage ci dessous est un exemple édifiant du terrible pouvoir d'Animal Crossing.

- Jour 1 -

C'est là que tout s'est joué. C'est en ce jour que mon plan génial a été mis à exécution. Prendre possession d'une petite ville perdue, qui n'est indiquée sur aucune carte en se faisant passer pour le maire, afin d'en exploiter les richesses.
J'ai "récupéré" les papiers de l'ex-futur maire ainsi que ses billets de train, et j'ai fait quelques opérations de chirurgie esthétique dans un hôpital clandestin au Brésil afin de lui ressembler, les villageois n'y verront que du feu.
Le corps du vrai maire est en train de pourrir au fond d'un fleuve avec deux balles dans la tête et des parpaings attachés aux testicules. C'est un suicide.
J'ai été accueilli en héros lors de la descente du train. Ces pécores n'ont aucune idée de ce qui les attend.

- Jour 2 -

J'ai dormi sous une tente louée à un prix exorbitant par un raton laveur que je soupçonne de libéralisme. Je le regarde fixement pendant une bonne minute avant d'inscrire son nom sur ma liste de personnes à purger.
Mon poste de maire me permet de changer les symboles de la ville, notamment l'hymne et le drapeau, et de commencer la propagande qui me permettra de rallier la majorité des villageois à ma cause. Les personnes récalcitrantes seront purgées.

- Jour 3 -

Je me suis procuré un attirail impressionnant pour paraître plus puissant, moins humain au yeux de mes sujets. Je porte un casque de samouraï et des lunettes de pilote d'avion que j'ai achetées dans la boutique capitaliste de hérissons poujadistes.

- Jour 4 -

J'ai inscrit la licorne fan de mode et la souris qui dit "lol" et "mdr" sur la liste des personnes à purger.

- Jour 7 -

Je suis désormais installé confortablement, et je m'acharne à faire exploser la productivité dans les domaines économiques les plus importants de la ville : pêche, chasse aux insectes, et cueillette. Les autochtones me vénèrent, ils m'offrent régulièrement des cadeaux et ma côte de popularité a atteint 100%. C'était inespéré.

- Jour 13 -

C'est étrange, chaque jour est une découverte, un petit trésor bien spécial, et ma haine pour les habitants s'est un peu calmée depuis que l'un d'entre eux m'a invité chez lui pour parler de la pluie et du beau temps.
Peut être qu'il est possible de vivre heureux autrement, dans le monde d'Animal Crossing ?

- Jour 22 -

Je suis heureux ! J'ai enfin trouvé le meuble qu'il manquait à ma collection "Moderne", et j'ai rendu visite à mon voisin, un personnage quelque peu irascible, mais ma foi fort sympathique ! Je suis sorti humer l'air de la nature, croquer la chair tendre de quelques poires, et capturer quelques magnifiques papillons pour en faire don au musé local.

étonnant, non ?

EDIT - Putain de bordel de sacrebleu. "Tu as attrapé une fondule barrée ! C'est l'heure de la fondule savoyarde", "Tu as attrapé un carassin, il est un peu crasseux le coquin !".
C'est quoi qu'ils veulent avec ces blagues sur les poissons ? Que je me tire une balle ? Que je crame la ville ? Je le fais moi, j'ai peur de rien, je suis un malade !

AHAHAHAHAH !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2942 fois
87 apprécient · 1 n'apprécie pas

VernonRoche a ajouté ce jeu à 4 listes Animal Crossing: New Leaf

Autres actions de VernonRoche Animal Crossing: New Leaf