👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Enfin un jeu innovant, enfin un jeu qui apporte de la fraicheur, enfin un jeu qui apporte du renouveau dans ce paysage vidéoludique bien terne, monotone et répétitif.

Quand j'ai commencé le jeu, je l'ai testé parce que j'en avais rapidement entendu parler, notamment sur le Twitter de Jonathan Blow, je n'avais donc vu aucune image du jeu et je ne savais pas ce que c'était. Ce que je savais c'était que c'était innovant et avec un aspect nouveau.

Les vingt premières minutes sont exquises. On va de surprises en surprises. C'est du mindfuck à répétition et ça éclate toutes les perceptions et compréhensions qu'on a habituellement de notre environnement. Au début on ne fait que se promener. On explore et on se laisse guider par le jeu qui nous trimballe de gauche à droite. On ne sait absolument pas où on va mais c'est tellement cool et la surprise perpétuelle qu'on peut ressentir nous comble aisément. Je ne me souviens pas très bien mais au bout d'un moment on en arrive à tourner en rond je crois donc on presse Echap et on retombe dans le "hub". C'est là que se trouve la carte générale du jeu sur laquelle on choisit là où on veut aller. Par exemple si on bloque à une énigme, on fait Echap puis sur la carte on sélectionne un autre lieu pour aller à un autre endroit non exploré.

Quand j'ai eu la première "arme" (arme à entendre dans le même sens que le Portal Gun, c'est-à-dire un outil pour résoudre les énigmes, pas pour tuer les méchants), j'ai été un peu désabusé. Mince, le jeu ne se contente pas de nous trouer l'esprit, il y a un côté puzzle-game plus traditionnel. Finalement c'est tant mieux, ça permet d'aller toujours plus loin dans ces mécaniques fort déstabilisantes. Les énigmes sont basées sur la gestion de cubes qu'il faut placer, déplacer, supprimer, utiliser etc.

Les énigmes sont très chouettes et minimalistes. On a vraiment le plaisir de les réussir. 80% d'entre-elles ne sont pas si dures que ça et donc sont résolues assez rapidement, ce qui est tant mieux. Par contre quand c'est plus délicat, on peut y rester plusieurs dizaines de minutes. Ceux qui ne sont pas coriaces vont surement vite abandonner et difficilement accéder à la fin du jeu. D'autant plus que certaines énigmes nous ouvrent des passages qui débouchent sur des lieux où on a déjà été, donc on tourne tout à fait en rond, de quoi en décourager certains.

La construction des niveaux est relativement bien faite. C'est intelligent et bien mené, malgré tout, il est possible d'aller à la fin du jeu sans avoir résolu toutes les énigmes. A titre personnel j'ai deux énigmes non résolues mais de toute façon je vois pas du tout ce qu'il fallait faire. Seul bémol, parfois un passage nécessitera une capacité spécifique de votre arme qui ne sera disponible qu'au fur et à mesure de votre progression et de l'obtention de ces dernières. Il m'est donc arrivé de passer plus de 20 minutes sur une énigme qui je ne pouvais pas résoudre puisque mon arme n'était pas assez performante. Et ça on peut pas le deviner, rien ne nous l'indique.

La durée de vie me semble tout à fait bien équilibrée. Le jeu est relativement long, il doit dépasser les dix heures mais n'est pas non plus trop vaste ce qui fait qu'on ne se lasse pas. On n'est pas à l'agonie en se demandant quand viendra la fin, sauf encore une fois pour les personnes assez peu persévérantes.

Au-delà des énigmes, ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant c'est les petits panneaux que l'on trouve tout au long de notre progression avec des textes qui me semblent tout à fait pertinents. Renvoyant à la fois aux énigmes du jeu et en même temps à notre propre vécu d'individu, nos propres expériences de la vie, c'est panonceaux donne une petite touche intellectuelle et réflexive qui n'est pas désagréable. C'est pas de la grande philosophie non plus mais ça reste intéressant à lire. A noter quand même qu'il n'y a pas de scénario, mais franchement, c'est pas du tout le but du jeu, on s'en contrefout éperdument.

Côté graphisme et ambiance, l'aspect épuré, soit très blanc, soit très sombre soit coloré donne un caché unique à ce jeu et permet de mettre en avant uniquement l'avancée du joueur. Il ne s'agit pas de progresser en s'extasiant sur les décors, il n'y en a pas, mais bien de servir l'univers au service des énigmes, y compris à la tromperie du joueur. Il y a quelques rares musiques mais qui ne laisseront pas trace, c'est surtout les effets sonores, des bruits comme le ruissellement de l'eau, le bruissement de feuilles etc. qui donne une ambiance tout à fait spécial et dépaysant.

Donc finalement, un petit titre fort sympathique qui permet de revitaliser le milieu vidéoludique tellement mort en ce moment, enchainant les blockbusters qui jouent tous sur la surenchère. Pour une fois on a le droit à un titre novateur qui prend le contre pied de ce qui se fait depuis quelques années. C'est pas une révolution mais au moins ça permet de montrer qu'il reste des choses à faire dans le jeu vidéo quand on ose se sortir les doigts et travailler vraiment sur une œuvre.

il y a 9 ans

11 j'aime

3 commentaires

Antichamber
Naoki38
9
Antichamber

Enfin !

Enfin un jeu innovant, enfin un jeu qui apporte de la fraicheur, enfin un jeu qui apporte du renouveau dans ce paysage vidéoludique bien terne, monotone et répétitif. Quand j'ai commencé le jeu, je...

Lire la critique

il y a 9 ans

11 j'aime

3

Antichamber
Veterini
4
Antichamber

Dans le boudoir...

C’est quand même une belle déception. Alors oui, graphiquement c’est vraiment un plaisir. On se trouve dans un espace plutôt décoloré à première vue mais repeint par endroit de couleurs bariolées. On...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

4

Antichamber
edwardwonghautivrus
5
Antichamber

100% casse-tête, 0% scénario, 100% dégueulasse

Ce jeu n'est certainement pas incroyable, ni excellent, ni magnifique. il est très innovant et complètement jamais vu mais il ne mérite absolument pas une note au dessus de 7. alors comment ça se...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

A Boy and His Atom: The World's Smallest Movie
Naoki38
7

Oubliez tout ce que vous connaissez du cinéma

Ce film est pour moi le renouveau du cinéma. Deux personnages frais à la personnalité forte. Ce garçon jeune, dynamique, intéressé par le monde qui l'entoure, curieux de jouer avec son copain...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

Le Temps de l'innocence
Naoki38
9

Une oeuvre originale mais ultra fidèle

La première chose qui frappe en voyant Le Temps de l'innocence est son immense fidélité à l'œuvre originale de Wharton. Le moindre détail, la plus petite description est retranscrit par Scorsese dans...

Lire la critique

il y a 10 ans

13 j'aime

4

Antichamber
Naoki38
9
Antichamber

Enfin !

Enfin un jeu innovant, enfin un jeu qui apporte de la fraicheur, enfin un jeu qui apporte du renouveau dans ce paysage vidéoludique bien terne, monotone et répétitif. Quand j'ai commencé le jeu, je...

Lire la critique

il y a 9 ans

11 j'aime

3