Le début d'une grande licence ?

Avis sur Assassin's Creed II sur PlayStation 3

Avatar Omelette-aux-Blettes
Test publié par le
Version PlayStation 3

"Notre vie est construite par la mort des autres."
Leonardo da Vinci.

Assassin's Creed 2 est un jeu qui auparavant ne m'intéressait pas, dû à la répétitivité du premier. Je me suis donc dit, le concept est bon, l'ambiance est super... alors pourquoi ne pas me lancer sur cet opus ? Surtout qu'il se logeait depuis un bon moment dans ma ludothèque.

Alors je l'ai dépoussiéré. Et j'ai eu tort de ne pas l'avoir fait plus tôt !

"Requiescat In Pace pauvre fou!"

Le scénario du titre est travaillé, il peut paraitre long à démarrer. Mais cela ne peut être qu'un point fort pour le jeu, car c'est que comme ça qu'on que l'on peut mieux nous surprendre !
Complots, assassinats, rebondissements tout y est ! La fin est par contre décevant, mais je n'en dit pas plus pour ne pas spoiler. Dans l'aventure on rencontre des personnages historiques intéressants. (Laurent de Médicis, Léonardo Da Vinci etc...) Oui car dites vous bien que le jeu s’inspire de faits historiques tout en étant une œuvre fictionnelle. Donc ne soyez pas surpris si vous voyer l'histoire prendre de la liberté.

La bande-sons est superbes ! Les bruitages sont de bonnes qualités tout comme les doublages fr. Mais cela n'est pas le point fort, car ce fameux point réside aux musiques, mais quelle merveille ! Elles sont somptueuses !

L'ambiance de l’œuvre s'oriente dans la Renaissance Italienne contrairement au premier qui lui se repose dans l'époque moyenâgeuse. L'époque est bien représenté, l'architecture, les vêtements, on ressent bien qu'on joue durant les années de Da Vinci. Nous pouvons apprécier pleinement de l'architectures grâce au fait que l'on peut monter aux bâtiments, donc s'accrocher aux portails, aux baies etc...

Ceci dit les lieux sont variés et vastes, plusieurs villes et campagnes s'offrent à vous:
- Florence
- Toscane et sa campagne
- Monteriggioni
- Romagne

On peut dire que pour les fans de l'Italie, de l'art ou même de la Renaissance seront ravit, une belle et longue visite s'unira à votre pad. Et pas n'importe quelle visite, une guidée comme on les préfère ! Car sachez qu'au cour de l'aventure vous tomberez sur quelques descriptions intéressantes, que cela soit sur: les architectes, les dates, ainsi que quelques infos supplémentaires sur les plus grand monuments de chaque lieux. Même si cela s'avère un peu léger au final.

Les graphismes sont plutôt beaux, surtout pour des villes aussi vastes, même si tout n'est pas parfait je ne m'en plains absolument pas. On appréciera les paysages aux alentours, les détails architecturaux, tout en sachant que le cycle jour/nuit sera de la partie !

Les lieux sont tout aussi variés que le gameplay en lui même. Des phases d'actions, d'explorations, d'infiltrations, de plates formes et d'énigmes contribuent à la variété du gameplay. La jouabilité est bonne, il faut juste quelques bonnes heures pour bien s'habituer et hop le tour est joué ! (surtout pour les combats) Sachant que parfois le protagoniste principal (Ezio) ne fait pas exactement ce qu'on lui demande ! Ezio peut grimper sur tout les édifices (bâtiments, églises, tours, maisons, autres monuments...) il peut ainsi nager, contrôler des gondoles, voler, diriger des chevaux, se cacher... justement pour ce dernier pas mal de choses seront à votre disposition, le foin, les puits, s'incruster dans un groupe, payer des courtisanes pour faire diversion et d'autres encore. L'argent une bonne nouveauté dans cette opus, j'ai parlé des courtisanes, mais on peut aussi payer des gens armés pour qu'ils puissent vous aider à combattre contre vos ennemis. Vous pouvez aussi restaurer plusieurs bâtiments différents dans votre forteresse. D'autres éléments du gameplay sont à découvrir, mais là je vous laisse la surprise !

La durée de vie est un autre point fort dans Assassin's Creed, peut-être une 15éne heures pour terminer le titre, plus les trésors à récupérer, les 100 plumes... et toutes les quêtes annexes ! (courses, assassinats, messagers...)

"Rien n'est vrai , tout est permis"

Assassin's Creed II victime d'anachronisme !

Dans le jeu l'achat de plusieurs tableaux de la Renaissance sera de la partie ! Mais le fait d'acheter des peintures qui ont été peintes 30 ans après les faits du jeu, ça fait mal. Ou encore se trimballer dans une place avec une belle statue qui lui n'a pas encore été créé à ce jour, ce n'est pas forcèment agréable...

Pour finir, récapitulatifs des points:

Points positifs:
- Bonne jouabilité
- Lieux vastes et variés
- Graphismes
- Musiques somptueuses
- Durée de vie
- L'époque choisi (La Renaissance Italienne)
- Plaisir du jeu

Points négatifs:
- Un final décevant
- Des DLC
- Les anachronismes
- Ezio et ses clichés Italiens

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 881 fois
15 apprécient · 2 n'apprécient pas

Omelette-aux-Blettes a ajouté ce jeu à 15 listes Assassin's Creed II

Autres actions de Omelette-aux-Blettes Assassin's Creed II