👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Assassin's Creed IV Black Flag restait à ce jour le seul épisode "canon" qu'il me manquait, et je n'en attendais pas grand chose, même si j'étais curieux de voir comment Ubi allait exploiter le gameplay de Assassin's Creed III tout en plaçant le contexte dans le passé, l'anti-héros de cet opus étant le grand-père de Connor.

Niveau histoire, c'est toujours du très banal affrontement entre assassins et templiers, sauf que cette fois-ci le protagoniste principal n'en a un peu rien à foutre, puisque c'est un pirate qui ne cherche qu'à s'enrichir. Enfin, du moins dans les deux premiers tiers du jeu, car la fin revient sur la trame principale et offre des moments un peu plus sérieux. Mais bon, il faut pas non plus s'attendre à de la grande narration, seuls quelques dialogues sont bien trouvés, ainsi que le personnage de Barbe Noire, complètement dans le thème. De manière générale, il faut quand même accrocher à l'univers de la piraterie, même si à mon sens ça aurait pu être poussé plus loin, comme dans Uncharted 4. Par contre, il y a une mise en abîme assez cool avec les phases de jeu se trouvant dans le présent, et on continue d'ailleurs d'avancer l'histoire principale de la saga (même si ce point-là, apparemment plus personne n'en a plus rien à foutre :p).

Niveau gameplay, difficile d'apprécier pleinement le jeu après avoir joué à Assassin's Creed Syndicate, et même sans cette référence il y a plusieurs points noirs. Alors certes le jeu n'est pas aussi buggé que le troisième opus (en tout cas sur PS3), mais on trouve encore et toujours quelques jolis (mais chiants) bugs de collision, une caméra complètement à la ramasse, une course libre pas très adaptée aux bateaux et à la végétation, et surtout un système de ciblage des ennemis incompréhensible. Tuer un groupe de soldats est parfois un calvaire tant il est insupportable de voir le ciblage jongler comme bon lui semble et casser nos combos. Et comme d'habitude, l'IA est bâclée et les ennemis sont souvent très stupides. Le jeu permet par contre d'exploiter plus en avant ce qui avait été commencé dans l'épisode précédent : les combats navals. A bord du Jackdaw, entièrement améliorable, vous aurez l'occasion de couler d'autres navires de bien des façons : boulets chaînés, batterie de canons, mortier ou éperonnage, les combats sont certes répétitifs mais assez jouissifs. Chaque navire ennemi possède une barre de vie, et une fois au bord du naufrage, il vous sera possible de passer à l'abordage, ce qui est assez sympa, notamment sur les gros navires.

Pour le reste, cet opus se distingue des autres principalement pour son monde ouvert, qui n'est plus une seule grande ville, mais un vaste archipel composée de quelques grandes villes, d'îles désertes, de ruines mayas, de planques de contrebandier et autres forts maritimes. Et c'est bien là selon moi la force du jeu, cette liberté d'aller où bon nous semble dès le début du jeu et de découvrir des lieux plus ou moins perdus et atypiques. On trouve d'ailleurs quelques activités annexes, comme l'exploration d'épaves englouties ou la chasse au harpon (assez gore et perturbante d'ailleurs).

Bref, malgré ses défauts techniques et son intrigue sous-exploitée, Assassin's Creed IV Black Flag reste un bon divertissement, à condition d'être réceptif à l'univers de la piraterie, et de ne pas être rebuter par la formule.

Vash
7
Écrit par

il y a 5 ans

Assassin's Creed IV: Black Flag
ThoRCX
6

"Black Flag" tout court

Malgré l'aspect mercantile de la licence Assassin's Creed, il y a quand même un point sur lequel ils ont toujours réussi à innover et à nous surprendre, c'est pour les choix des contextes historiques...

Lire la critique

il y a 8 ans

55 j'aime

27

Assassin's Creed IV: Black Flag
Marc_C_
8

The Parting Glass

Le titre de la chronique est évidemment une référence au contenu du jeu, mais je ne m'éterniserait pas dessus, par peur de spoiler. Mais je trouvais que c'était un titre qui avait de l'allure pour...

Lire la critique

il y a 8 ans

27 j'aime

1

Assassin's Creed IV: Black Flag
Vanek
1

Putain de bordel à cul

Ce jeu de merde me fait rager, sûrement parce que j'ai perdu une dizaine d'heures dedans, parce que oui, miracle, j'ai réussi à jouer plus de 3h à un Assassin's Creed (à l'exception du premier que...

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime

4

Lastman Stories : Soir de match
Vash
5

Paxtown Noire

Spin-off de l'incroyablissime saga Lastman, Lastman Stories : Soir de match raconte des événements se déroulant 15 ans avant l'histoire principale, se rapprochant un peu de l'intrigue développée dans...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

The Legend of Zelda : A Link to the Past
Vash
8

Oh mon Dieu ! Link parle !

Pas loin de 23 ans après sa sortie originale outre-atlantique, Soleil Manga (d'ailleurs il s'agit plutôt à la base d'un comics, mais réalisé par un mangaka, enfin passons) qui s'est spécialisé dans...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

1