Putain c'est trop bien d'être Batman!

Avis sur Batman: Arkham City sur Xbox 360

Avatar Albob
Test publié par le
Version Xbox 360

La claque reçue lors de Batman Arkham Asylum n'est plus là, mais la formule marche toujours. On est Batman, et on est trop puissant. C'est ça qui compte, et tous les éléments du jeu, les contrôles, les animations, le design sonore et le graphisme, servent cette expérience.

Beaucoup des gadgets obtenus au fur et à mesure du premier épisode font maintenant partie du pack de base de Bats, et de nouveaux gadgets sympas font leur apparition. Le combat reste toujours excellent, avec des raccourcis ajoutés pour pouvoir utiliser facilement certains accessoire au milieu d'un combat. Par exemple, poser du gel explosif dans un gracieux mouvement de salto avant et le faire exploser tout aussi facilement.

Les énigmes du Riddler sont toujours là, dans une version rehaussée, plus complexe. Il va falloir faire marcher ces méninges plus fort. En fait, là où dans le premier épisode il s'agissait essentiellement d'explorer le décor et trouver le chemin pour atteindre un trophée caché visible sur la carte, ici on trouve facilement l'emplacement des trophées, mais c'est la manière de les libérer qui devient complexe.

En fonction de son exigence, on appréciera ou regrettera le nombre de bad guys présent dans Arkham City. Certains y verrons un scénario prétexte qui fait rentrer au chausse-pied tous ces personnages, les autres aimeront découvrir certains méchants peu connus des néophytes. Ca donne envie d'en savoir plus et de se plonger dans le comic book.

Bref, la sensation d'être un putain de héros trop musclé, trop blindé de gadgets ultra efficaces, de planer sur les rues mal famées de la rue et de casser du vilain font de Batman Arkham City une suite excellente, indispensable malgré le manque de surprise par rapport au premier épisode.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Albob Batman: Arkham City