Batman : Arkham Fail !

Avis sur Batman: Arkham Knight sur PlayStation 4

Avatar Kratos_Wright
Test publié par le
Version PlayStation 4

Troisième opus de la série Arkham, Knight avait tout pour réussir. Le jeu se voulait plus sombre, plus adulte, un Batman sensé tomber dans le "côté obscur" car pousser par ses ennemis dans ses derniers retranchements. Batman devait perdre des proches, qu'ils soient mort par ses ennemis ou qui ne croient plus en lui. Enfin quelque chose de plus sombre et plus "adulte". Rocksteady nous l'avait promis et nous a menti.

Le jeu commence bien, l'oracle meure, on se dit "c'est bon, ils l'ont fait", s’enchaîne à sa le commissaire Gordon qui rompt les ponts avec Batman pour au final apprendre que l'Oracle (fille du commissaire) n'est pas morte et Gordon fini par nous pardonner... Lamentable.

La force de la série Arkham était la présence du Joker, très présent dans le premier, je me suis régalé, mois présent dans le second mais un final grandiose avec sa mort alors qu'on ne s'y attends pas. Et c'est là qu'on ne comprends pas pourquoi Rocksteady n'a pas laisser l'oracle mourir et la relation de Batou avec le commissaire pourrir... surtout qu'au final Batman meure (ou fait croire à sa mort mais ne reprend pas du service). Par l'idée de coller le Joker dans les hallucination de Batman est excellente. L'idée des personnes infecté par le virus Joker et qui se transforme en Joker petit à petit est excellente aussi. La femme Joker est de loin le personnage le plus intéressante dans ce jeu mais pas assez exploiter et surtout sa mort m'a laisser un goût amère car il y avait tant à faire avec se personnage.

Le fait que Batman lui-même soit contaminé est excellente mais le final est bâclé car on ne comprend pas vraiment pourquoi Batman arrive à repousser le Joker qui en lui. Il n'y a aucune explication et cela casse la fin du jeu. Que Batman révèle son identité est une très bonne idée, sa pseudo-mort aussi, mais cela ne m'a atteint comme la mort du Joker dans Arkham City. Faute à une mise en scène à une explication final de la reprise du contrôle de Batman sur le Joker vite expédiée.

Le plus gros point noir du jeu est l'utilisation incessante et obligatoire de la Batmobile contre des Tanks. Des missions qui se répètent et qui n'en finissent pas, on fini par me convaincre de ne plus jamais retoucher à ce jeu. Un vrai calvaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 378 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kratos_Wright Batman: Arkham Knight