Anachrofield 1

Avis sur Battlefield 1 sur PC

Avatar Payn
Test publié par le
Version PC

Une bataille dans les tranchés avec les poilus ça vous dit ?
Dommage c'est pas la bonne porte !

HISTOIRE ET CONTEXTE :

  • C'est sûr, de base on achète pas un BF pour son mode campagne, mais l'idée de proposer un conflit très peu représenté dans les jeux vidéos, à savoir la première guerre mondiale offrait un bon moyen d'avoir un peu de fraîcheur (avec du vieux) et de penser le gameplay et les features autrement... et bah QUE DALLE !
    Si on fait l'effort de s'attarder sur le mode solo il est anecdotique et anachronique jusqu'au cul, l'IA des ennemis n'existe pas, des armes farfelues de partout, zéro rigueur historique (des armes automatique en veux tu ? en voilà !). Et j'insiste sur le néant de fidélité y'a pas un poil de réalisme là dedans c'est monstrueux de conneries, à part quelques uniformes y'a rien d'historique c'est de la merde.
    Les tranchées et les no man's land vous pouvez oublier, et les deux forces qui ont subit le plus de pertes et ont joués le plus gros rôle dans cette guerre (France et Russie) non seulement ils ont pas le droit à une campagne, et pour les jouer en multi, faut payer un DLC (on y reviendra à cette enculerie), c'est aussi con que si l'ont faisait un jeu sur la Guerre de Yougoslavie avec comme protagonistes des tunisiens, des albanais, des chinois et des conglais.
    C'est un gâchis complet parce que le jeu est tellement décalé et fantaisiste qu'on à l'impression de jouer durant la 2e guerre mondiale, mais dans un monde parallèle chelou où la France et la Russie ne sont pas des nations mais juste des régions vides pour se taper dessus. Déjà que la guerre dans son principe c'est pas très marrant, ici non seulement on a l'insulte de vouloir rendre l'un des conflit (si ce n'est LE conflit) le plus horrible et cradingue de toute notre histoire comme "divertissant" mais en plus on pisse au cul des millions de morts de nos ancêtres en omettant leurs existences même, mais sérieux allez vous faire enculer !
    C'était pourtant une occasion en or de proposer un récit et une immersion totale pour retranscrire de façon méta l'horreur et le cauchemar de 14-18, les pluie d'obus, les poux, le sang, les charges inutiles, les maladies, sans pour autant en faire une dissertation philosophique, on aurai pu (et aurai dû) avoir un grand jeu. Une campagne courte ? Je m'en fou, je voulais une expérience originale qui te saisie (un peu comme dans spec ops the line) tout en te donnant un plaisir vidéoludique, et pour un studio aussi balèze en terme de moyen c'était clairement possible, et bah non ! Dans l'cul lulul.
    On touche le révisionnisme et presque à la propagande idéologique alors que le coup de poing marketing c'était "l'authenticité historique", et je peux pas m'empêcher, bien malgré moi d'y apercevoir un fond politique. Raison toute simple : pourquoi mettre un afro-américain sur la jaquette du jeu si ce n'est pour se faire bien voir ? Ils n'ont à aucun moment participé à cette guerre en tant que soldat US (sauf dans les rangs français qui sont ABSENT DU JEU putain !), et y'a un fond maladroitement discriminant puisque ce personnage n'a pas aucune réplique et on le joue seulement durant l'intro pendant 2 minutes (je sais même plus si il a un prénom !) alors que tout les autres personnages blancs ont un blase et un petit peu d'histoire personnel qui s'étale sur plusieurs missions. On a bien une arabe bédouine qui a tout un arc scénaristique, mais à quel moment les arabes qui se sont soulevés contre l'Empire Ottoman on engagés des femmes qui dirige des opérations en première ligne ? Qu'es ce que le putain de fuck ? Pas besoin d'expliquer plus longuement en quoi, de facto, le contexte et le thème du jeu sont un élément factice de vente mal branlé, malhonnête et un poil raciste. Un noir pour mettre un noir (qui a un rôle inexistant dans le jeu), c'est pas vendeur ou progressiste, c'est juste puant. Et même si on veut être pragmatique et simple, à quel foutu moment tu te dis : hummm première guerre mondiale ? On va mettre un afro-américain habillé façon steampunk avec des armes de SF !

GRAPHISME ET DIRECTION ARTISTIQUE :

  • Au moins là dessus on a pas à débattre... car on change pas une équipe qui gagne (à chaque fois). Le moteur graphique de Dice est une tuerie absolu, à chaque nouvel opus ils repoussent toujours plus loin le photoréalisme et la performance technique. On pourra pensé ce qu'on veut des développeurs ou de EA, c'est WAOW ! Hormis le look des personnages qui semblent sortir tout droit d'un film Marvel ou d'un mauvais roman Steampunk, le jeu s'évertue à être le plus fidèle possible à la réalité visible, et c'est magnifique, bluffant, on s'y croirait presque (faut-il bien sûr y jouer sur PC en ultra). Les effets d'explosions, de fumée, de projections, de particules, les reflets de l'eau, les textures, tout pue la crasse, la boue et la poudre à canon, on sentirai presque la texture du métal rouillé et la chaleur du sable. Tout est destructible, des bâtiments jusqu'au terrain (les map son méconnaissable après une partie de 30min) Les animations ne sont pas en reste non plus, c'est criant (hurlant) de réalisme quand tout les joueurs chargent une positions pendant un bombardement. Battlefield n'a jamais déçu d'un point de vue strictement technique.

GAMEPLAY :

  • Étrangement le soft s'oriente bien plus du côté de l'arcade que de la simulation et ressemble de plus en plus à son concurrent direct Call of Duty. Ça se joue bien, c'est agréable, fluide et bien huilé pour un FPS moderne, mais là aussi on a un drôle de décalage entre le contexte historique choisis par Dice, et les capacités surhumaine et fulgurantes des avatars, et on perds un peu ce côté "lent et tactique". C'était déjà le cas à l'époque de BF4, mais on penche de plus en plus vers le fun et le bourrin, au détriment du semi réalisme militaire de la franchise, certes on est pas non plus dans un Arma III, mais c'est dommage de constater une uniformisation de ce type de jeu. On pouvait s'attendre à des guerres de tranchées où les joueurs poussent les uns contre les autres pour gagner quelques mètres de terrains (offrant à la fois de l'immersion et du nouveau plus crado), mais pas du tout, c'est un skin de première guerre mondiale collé sur BF4. C'est efficace on est dans du multi spectacle, des champs de batailles gigantesques qui en foutent plein les yeux de partout, et on ne s'ennuie jamais on est pris dans l'action, mais on aurai pu avoir tellement mieux avec moins de paraisse et plus de risque pour innover au lieu de rester campé sur ses acquis en peaufinant à peine quelques trucs par ci par là. Puis même si t'es nul à chier, tu peux toujours avoir un rôle pour aider ton équipe, comme repérer les cibles, soigner les blessé, balancer des explosif pour casser les couvertures ennemis, faire un tire à l'artillerie pour barrer la route. Chacun peut avoir un rôle à remplir, c'est en parti ça la force d'un BF.

DURÉE DE VIE ET REJOUABILITÉ :

  • Gros lol... Vous avez 5 campagnes chiantes et anachronique qui servent de tutos pour le multi qui se plient en 1h chacune grand maximum, et le multi ne propose qu'une poignée de map si vous sortez pas la carte bleue, pour banquer encore et toujours des DLC hors de prix pour espéré du contenu plus faible que ce propose les autres FPS militaire. C'est la honte, alors c'est sûrement pas la faute de Dice et on doit l'imputé à ces fumiers d'EA qui n'ont pas une demi once de respect pour leurs joueurs (et consommateurs) mais le résultat est là, Battlefield 1, même au plein tarif n'a presque aucun contenu, c'est la grosse dèche, y'a rien à bouffer. Et franchement je m'en fou si dans les DLC payant de vrai nouveautés s'implémente, un jeu se doit de sortir complet, et avoir du bonus, pas l'inverse.

BRUITAGE ET SON :

  • Comme tout les autres aspect du jeu, on reste dans du classique pour du BF, musique orchestral et martiale qui mette dans le bain tout de suite. Du côté des flingues et des explosions c'est vraiment bien, mais je peux pas m'empêcher de noter que CoD WWII gère mieux sa spatialisation et son mixage audio, j'ai trouvé ce BF un peu en dessous même avec un bon casque. Ça peut manquer de punch parfois.

LA CONCLUSION :

Le contexte de la 1er guerre mondiale n'est qu'un élément marketing pour faire genre "regardez c'est original" alors que ce n'est qu'un skin trompeur et pas historique pour deux ronds avec un sous texte politique qui sens le rat mort. Même quand on est pas un expert dans le domaine, ça se voit beaucoup trop. A côté on a les qualités (trop) classique d'un BF, aucune partie ne se ressemble, on peut tout détruire, y'a de la bonne musique ect, ect... Mais franchement si vous avez déjà BF4, gardez vos sous, y'a rien de plus, car cet opus est d'avantage un gros DLC faussement pimpé 14-18 qu'un jeu avec une identité propre. On se fou un peu de ta gueule, on emmerde la france et la russie, mais si t'as presque pas touché à un FB "cavasapasse" et c'est quand même jolie à regarder (parce que ça sauve beaucoup de truc). T'façon je m'en fou EA a pas eu un centime de ma poche directement j'ai eu une clé à 6€, ça vous apprendra à prendre vos joueurs pour des crétins finis. On pourra dire ce qu'on veut des dév de Call of avec leurs moteurs du moyen-age, mais au moins ils se font chier à être crédible historiquement et ne mentent pas sur leurs publicités.

Les plus :

  • graphisme somptueux
  • batailles immersives et intenses à grande échelle
  • grande profondeur tactique
  • très bonne BO

Les moins :

  • aucune nouveauté notable
  • déséquilibrage en matchmaking
  • sans DLC le jeu est absolument vide
  • campagne insipide
  • frôle la science fiction (armes, contexte)
  • révisionnisme et marketing dégueulasses
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 174 fois
2 apprécient

Autres actions de Payn Battlefield 1