Seconde apothéose du fun

Avis sur Bayonetta 2 sur Wii U

Avatar damon8671
Test publié par le
Version Wii U

Vous saviez ce que j'attendais de ce Bayonetta 2 ? Simplement qu'il se contente d'être aussi bon que son prédécesseur, du coup j'ai évité de lire les tests, de regarder les trailers... pour vraiment profiter à fond de ce jeu et je ne suis vraiment pas déçu, j'irais même plus loin en disant que je ne m'attendais pas à autant aimer faire ce jeu.

GAMEPLAY : 9/10

Le maniement est une fois encore le parfait compromis entre exigence et plaisir de jeu avec beaucoup de combos, différentes armes (lames, flingues, fouet, arc, lance-flammes...), le système d'esquive et d’envoûtement / bullet-time, l'apothéose de l'umbra en complément des attaques sadiques... La fluidité et la lisibilité de l'action sont excellentes, un vrai bonheur à jouer et quand on crève c'est de mauvaise foi d'accuser la manette, la caméra, la fluidité ou quoi que ce soit d'autre. On peut compter sur différentes phases de jeu originales au cas où la répétitivité pourrait apparaître. L'utilisation des objets en temps réel n'est pas très ergonomique mais il suffit de passer par le menu pour compenser donc c'est pas un soucis, même si ça casse un tout petit peu le rythme au coeur de l'action.

Les niveaux sous l'eau et dans les airs permettent de varier un peu même si fondamentalement le gameplay reste le même, c'est surtout la gravité qui va changer un petit peu notre façon de combattre. Les QTE sont moins pénibles qu'avant et surtout sont enfin à leur place de bonus et non de passages obligatoires qui ruinaient notre score et nous faisait refaire une séquence en boucle, merci d'avoir rectifier ce problème. Les arènes sont également plus fréquentes avec des petits défis à faire, c'est un plus agréable. Le mode double apothéose permet de jouer en coop à des courts combats en arènes dans lequels on joue à qui fait le plus gros combo, pas très passionnant mais ça prolonge la durée de vie en permettant de jouer sans avoir à passer des cinématiques déjà vues, il n'y a pas de lags, on peut jouer avec l'ordi jusqu'à recevoir une invit' donc pour ceux qui aiment la coop ça peut être sympa.

GRAPHISMES : 9/10

Les cinématiques sont d'une qualité très honorable en terme de technique même si l'imagerie de synthèse a déjà permis de voir mieux ailleurs, en revanche ce que les cinématiques de Bayonetta ont et que beaucoup d'autres jeux n'ont pas, c'est une mise en scène renversante qui ne cesse d’époustoufler avec un dynamisme à tout épreuve. Par contre, le rythme est parfois inégal avec des chapitres dantesques suivis par des chapitres beaucoup plus posés sans vraiment que ça s’enchaîne de façon logique, mais c'est pas très dérangeant. Le style graphique cinémascope a été un peu revu, le concept reste le même mais l'habillage a été refait pour un peu plus d'esthétisme que ces bandes moches qu'on avait, c'est sympa.

Mais l'esthétisme se retrouve surtout avec des décors splendides qui profitent d'effets d'eau et d'effet de lumière très soignés que le jeu a l'intelligence de mettre en avant très souvent et très vite avec la cité des eaux et le paradis qui tous les deux m'ont bluffé, il y a qu'à voir les chapitres 2 & 3 qui n'augurent que du bon pour la suite, à juste titre. Le design du bestiaire est très réussi aussi bien du côté des anges que de celui des démons avec des boss toujours aussi impressionnants et pas seulement à cause de leur visuel. Les musiques décalées font marrer, les musiques épiques intensifient l'action, comme pour le premier opus nous sommes en face d'une OST qui envoie du lourd.

PERSONNAGES / SCENARIO : 8/10

Le charisme de notre sorcière bien-aimée Bayonetta porte à nouveau le scénario sans problème, ses dialogues sont toujours aussi marrants et contribue au fun général qui s'en dégage. Yugi (un gamin qui se bat avec des cartes et un puzzle du millénium au cou je suis désolé mais c'est Yugi) me sortait un peu par les yeux à certains moments mais finalement ça va ils ont pas trop abuser, ils savent que c'est Bayonetta qui tient tout et c'est bien elle la star du jeu (ouf !). Ses différents costumes sont sympas, c'est toujours agréable de la personnaliser même si c'est pas pris en compte pendant les cinématiques, ce qui s'excuse sans mal vu tout le boulot que ça aurait demandé étant donné le nombre de costumes.

Le scénario n'est pas vraiment pas très profond, les rebondissements sont assez prévisibles, la thématique est intéressante dans le fond mais sous-exploitée dans la forme, est-ce que c'est un problème ? Absolument pas même si j'aurais préféré que Bayonetta soit aussi provoc qu'elle l'était auparavant, on sent que par moment ça se prend au sérieux or c'est pas du tout bien foutu et ça aurait gagné à être plus décomplexé et second degré comme c'était le cas pour le premier Bayonetta, mais je chipote parce qu'en fait ça ne se vérifie qu'à de rares occasion, notamment à la fin qui m'a un peu déçu parce que j'avais encore tête l'affrontement contre Jubilee mais si je considère l'ensemble de Bayonetta 2, on retrouve bien le délire du premier avec suffisamment de fan-service pour faire plaisir sans tomber dans la pâle copie.

CONCLUSION : 9/10

Bayonetta 2 c'est du fun quasi-permanent, un confort de jeu optimal, un challenge gratifiant, une mise en scène renversante, des combats épiques, de sublimes décors et une héroïne qu'on a failli de plus revoir alors que c'est la meilleure héroïne de jeux vidéo qui m'ait été donné de voir. La Wii U est une véritable console next-gen et c'est Bayonetta qui aura été la première, et j'espère pas la dernière, à le prouver, je suis bien content de posséder cette console ne serait-ce que pour ce jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1384 fois
9 apprécient

damon8671 a ajouté ce jeu à 9 listes Bayonetta 2

Autres actions de damon8671 Bayonetta 2