Beyond tu soules

Avis sur Beyond : Two Souls sur PlayStation 4

Avatar VinceShepard
Test publié par le
Version PlayStation 4

Un jeu David Cage est toujours compliqué, il divise beaucoup les joueurs.
Pour ma part Heavy Rain avait réussi son côté thriller. Mais les QTE mal pensées gâchaient souvent l’expérience, ce qui était dommage.
On aurait pu penser que Quantic Dream en tirerait les leçons. Et bien non, c’est tout le contraire.
Dès les premières minutes de jeu on se rend compte de l’infamie du gameplay. On se croirait de retour dans les années 90, quand on balbutiait avec la 3D. La gestion de la caméra est tout simplement inexistante. Cela aurait pu être un choix, soit. Seulement le jeu n’a pas été pensé comme ça. Combien de fois on se retrouve à tourner en rond dans des pièces pour trouver son chemin. Merde, si les dev sont incapables de gérer une caméra 3D, dans ce cas autant faire une caméra fixe qui permet d’avoir toujours le bon angle ! C’est vraiment l’enfer tout le long du jeu.

Que dire des phases d’actions... Une belle catastrophe aussi. Quelle bonne idée de rendre systématiquement illisible toute scène qui demande des réflexes au joueur. Du coup on dirige les sticks au pif, ce qui ne change pas grand-chose. La maniabilité de Aiden peut aussi virer au cauchemar absolu. Aucune logique, aucune précision. Autant dire que l’immersion prend cher.
Niveau level design, on oscille vraiment entre purge et bon. La frustration est totale tant le jeu souffle le chaud et le froid en permanence. On enchaîne entre des niveaux surprenants et d’autres sans aucun intérêt et débordant de stupidité.
Point positif tout de même, le jeu d’acteurs est bon. Ellen Page et Willem Dafoe sont convaincants. Le doublage français est très correct. Le jeu est propre dans sa réalisation. Les fins sans être d’une originalité extrême, font le café dans l’ensemble, malgré quelques grosses maladresses et facilités. On notera aussi des incohérences assez perturbantes dans le déroulé de la narration.

En conclusion, Beyond est une grosse déception qui va malheureusement abonder dans le sens de ceux qui disent que c’est mieux en film. Car oui, l'expérience est un supplice bien trop long manette en main. Il va falloir sérieusement que Quantic Dream revoit sa copie. Soit du narratif pur, orienté uniquement sur des choix, soit les deux mais en veillant à un gameplay qui ne gâche pas l’expérience du joueur. (Verdict avec Detroit)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

VinceShepard a ajouté ce jeu à 1 liste Beyond : Two Souls

  • Jeux vidéo
    Cover Y jouer fut un supplice !

    Y jouer fut un supplice !

    Entre véritables étrons vidéo-ludique ou jeux corrects, ils ont tous un point commun : Celui de comporter un ou plusieurs...

Autres actions de VinceShepard Beyond : Two Souls