Au-delà du jeu vidéo...

Avis sur Beyond: Two Souls sur PlayStation 3

Avatar Duchgameuse
Test publié par le
Version PlayStation 3

Beyond : two souls dépasse les simples règles des jeux vidéo en se concentrant sur l'expérience du jeu et non en tant que machine rationnel qui se limite à une mécanique de gestes, que les jeux vidéo nous procure pour la majorité. Et c'est à ce moment que le jeu prend tout son sens : le média du jeu devient significatif et nous fait vivre une expérience unique, liée aux émotions.

Beyond : two souls est un de thriller psychologique interactif qui cherche à provoquer toutes sortes de sensations chez le joueur. On ira même jusqu'à dire que c'est un mélange entre un film et le jeu pour son expérience de gameplay particulière : on ne se contente pas de regarder ni de presser simplement des boutons sur sa manette, non, on interagit directement dans le jeu. Tout au long de l'aventure nous devons prendre des décisions qui influencent la suite des événements. Autant vous dire que l'on reste concentré sur les actions que nous effectuons ! Le joueur n'est plus passif, il devient acteur grâce à sa liberté de faire des choix. Parfois sans grande répercussion, c'est vrai.

David Cage, le réalisateur, utilise un système novateur appelé la « motion capture » qui consiste à poser une série de capteurs sur le corps et le visage des acteurs (reconnu tels que : Ellen Page et Willem Dafoe). Ainsi, les expressions faciales sont retranscrites simultanément à l'écran pour plus de réalisme et pour obtenir un maximum d'émotions. Le résultat à l'écran est incroyablement réussi : nous avons l'impression de découvrir des personnages humains. Ce qui nous offre une immersion de jeu la plus totale.

Nous incarnons Jodie, une femme fragile mais courageuse. Nous la suivons depuis sa naissance et nous apprenons qu'elle est liée par une étrange entité nommée Aïden, nous jouons avec ces deux personnages. Nous traversons les passages de la vie de l'héroïne de manière non-chronologique. Entre sa rébellion à l'adolescence et son enfance déchirée, nous naviguons avec les émotions de l'héroïne pour laquelle on se prend immédiatement d'affection, en partie grâce au réalisateur, qui réussi à nous faire avoir de l'empathie envers ses personnages. Il y a un sentiment de doute qui s'installe chez le joueur avant de faire l'action : on a peur des conséquences sur la suite de l'aventure et pour notre petite Jodie.

Le jeu présente divers thèmes : la solitude, l'abandon, les relations conflictuelles, le deuil,... Mais la trame principale se concentre sur le sujet de la mort, Beyond : two souls nous fait comprendre qu'il y a des choses qui nous dépassent dans ce monde et que la science n'a pas réponse à tout. La question essentielle de Beyond est une question de toute vie, c'est de connaître qui l'on est pour savoir vers quoi on se dirige. On se pose une réflexion sur nos choix de civilisation (Jodie est amenée à voyager et de découvrir différentes cultures), sur ce que nous sommes.

Est-ce que nos choix nous mène bien dans la bonne direction ?

Le jeu nous rappelle que nous sommes responsables de nos actions et nos paroles ! Beyond nous apprend que notre vie n'est pas écrite à l'avance et qu'il existe plusieurs chemins qui mènent à des fins de vie différentes selon lequel on emprunte.

Je pourrais parler du gameplay facile, intuitif, accessible à tous, mais en vérité ce n'est pas le centre du jeu. L'important est la narration contrairement aux jeux traditionnels. Beyond : two souls est un nouveau média vecteur de sens avec une histoire qui nous pousse à réfléchir et qui devient un moyen d'expression artistique à part entière.
Je terminerais par cette citation de Mathieu Triclot :

Ouvre les yeux et regarde ce que le jeu vidéo a fait de toi

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 289 fois
1 apprécie

Duchgameuse a ajouté ce jeu à 2 listes Beyond: Two Souls

Autres actions de Duchgameuse Beyond: Two Souls